Des soldes d'hiver mi-figue mi-raisin

Mode

(Belga) Les soldes d'hiver se terminent dans quelques jours. Le bilan est "variable", selon Comeos, la fédération du commerce et des services.

"Cette année, les soldes ont surtout été un succès en ligne et n'ont remporté qu'un succès plus mitigé dans les rues commerçantes, alors même que les ventes avaient déjà été moins bonnes avant les soldes. Suite à des températures élevées pour la saison, les stocks étaient importants au début des soldes. Dès lors, les clients se sont surtout rués sur les articles d'hiver tels que les manteaux, pulls, pantalons et chaussures", explique Comeos. Selon la fédération sectorielle, les ventes ont oscillé dans les rues entre -2 et +5% par rapport à l'an dernier mais les ventes en ligne ont progressé de 6%. Pour le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), le bilan est positif en raison de la vague soudaine de froid. "Ce sont surtout les vêtements d'hiver chauds et spécifiques qui se sont vendus comme des petits pains. Après un premier week-end fructueux, les premières semaines des soldes ont été plus difficiles. Grâce à la vague de froid, les soldes se sont achevés sur un résultat légèrement positif de 2%", explique le SNI. "La vague de froid a donné un 'coup de fouet' supplémentaire aux soldes lorsque de très nombreux consommateurs ont malgré tout encore eu éperdument besoin de disposer de vêtements d'hiver supplémentaires", déclare Christine Mattheeuws, la présidente du SNI. En Flandre, la fédération des commerces indépendants spécialisés dans la mode, Mode Unie, tire un bilan mitigé de ces soldes d'hiver et table sur un recul de 7% des ventes pour les commerçants indépendants. "L'hiver clément n'a pas été bon pour le commerce. Il a aussi fallu tenir compte du changement de comportement du consommateur et aussi sur le fait que les commerçants achètent moins et ont donc moins de stocks", explique Mode Unie dans un communiqué. Selon la fédération, près de six commerçants flamands indépendants sur 10 (57%) ont moins vendu par rapport à l'an dernier. (Belga)

Vos commentaires