En ce moment
 

La Bourse de Paris bien orientée, relativise la dernière escalade de tensions commerciales (+0,25%)

La Bourse de Paris bien orientée, relativise la dernière escalade de tensions commerciales (+0,25%)
La Bourse de Paris restait bien orientée mercredi à la mi-journéeERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris restait bien orientée mercredi à la mi-journée (+0,25%), les investisseurs relativisant les dernières taxes douanières punitives imposées réciproquement par les Etats-Unis et la Chine, lors d'une séance plutôt calme.

A 13H50 (11H50 GMT), l'indice CAC 40 prenait 13,63 points à 5.377,42 points dans un volume d'échanges de un milliard d'euros. La veille, il avait fini en petite hausse de 0,28%.

Après avoir ouvert à l'équilibre, la cote parisienne a rapidement effectué quelques pas dans le vert.

La Bourse de New York s'orientait vers une ouverture juste en-dessous de l'équilibre.

Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, était stable (0,00%). Celui de l'indice élargi S&P 500 reculait de 0,11%, tandis que celui du Nasdaq, à dominante technologique cédait 0,09%.

La thématique commerciale restait prégnante mais les investisseurs semblaient l'aborder avec un peu plus d'optimisme.

"Les droits de douane instaurés aux Etats-Unis sont jugés limités et la réponse de la Chine a été considérée comme mesurée et pas trop agressive", ont expliqué les analystes du courtier Aurel BGC.

A quelques heures d'intervalle, les Etats-Unis ont imposé une taxe de 10% sur 200 milliards de dollars de biens chinois importés, et la Chine a répliqué avec une taxe supplémentaire sur 60 milliards de dollars de produits américains importés.

"Le sentiment reste positif, les marchés retenant de la récente passe d'armes entre Pékin et Washington, que les deux parties marquent une pause afin de laisser une chance à la négociation", a souligné de son côté Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finances.

"Tout progrès sur la thématique commerciale semble improbable avant les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, ce qui pourrait contribuer à expliquer pourquoi les marchés ont commencé à rebondir ces derniers jours", a estimé de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Outre le dossier commercial, les acteurs de marché suivront attentivement un discours du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi, qui doit s'exprimer à Berlin dans l'après-midi.

- Secteur auto bien orienté -

Du côté des indicateurs, l'agenda était relativement dégarni, en dehors des mises en chantier de logements en août aux Etats-Unis.

En matière de valeurs, le secteur automobile évoluait dans le vert, dans le sillage de la publication des chiffres du marché européen. Celui-ci s'est envolé durant l'été, progressant de 10,5% en juillet puis de 31,2% en août, sous l'effet de nouvelles normes qui ont poussé des constructeurs à anticiper des ventes.

Peugeot gagnait 1,52% à 24,76 euros, Renault 1,77% à 76,48 euros, Valeo 2,71% à 38,68 euros et Michelin 0,19% à 103,90 euros.

Tarkett chutait de 5,75% à 22,64 euros, dans la foulée de l'annonce du départ de son président du directoire, Glen Morrison, et de son remplacement par un président du directoire par intérim, Fabrice Barthélemy.

GTT était pénalisé (-4,91% à 64,85 euros) par un abaissement de sa recommandation par Portzamparc.

Iliad était affecté (-2,89% à 114,40 euros) par une baisse de son objectif de cours par Morgan Stanley.

A l'inverse, CNP Assurance bénéficiait (+1,19% à 19,51 euros) d'une hausse de la sienne par HSBC.

Visiativ lâchait 5,26% à 17,30 euros, affecté par une dégradation de sa rentabilité au premier semestre et par l'absence d'objectif précis sur l'excédent brut d'exploitation 2018. Malgré les pertes enregistrées sur le semestre, le groupe a revu à la hausse ses perspectives d'activité pour l'exercice en cours, qui devrait s'achever sur des bénéfices.

Fermentalg décollait de 18,88% à 3,62 euros, soutenu par la signature d'un contrat avec DSM Nutritional Products (Royal DSM) afin de renforcer sa présence sur le marché des lipides nutritionnels.

  1. Euronext CAC 40

Vos commentaires