En ce moment
 
 

La police lance une enquête sur le projet de caméras à reconnaissance faciale à l'aéroport

La police lance une enquête sur le projet de caméras à reconnaissance faciale à l'aéroport

(Belga) L'Organe de contrôle de l'information policière lance une enquête sur les projets du commissaire général de la police fédérale d'installer des caméras à reconnaissance faciale à l'aéroport de Zaventem. La police elle-même soutient qu'il existe déjà une base légale pour de tels dispositifs.

Le commissaire général Mark De Mesmaeker a fait état de ce projet dans le magazine Knack. Il existerait d'ailleurs déjà un accord avec l'exploitant de l'aéroport de Zaventem. "Un changement législatif n'est pas nécessaire pour cela", y affirme-t-il. La loi sur la fonction de police, qui est d'application pour l'utilisation de caméras par des services de police, permet en effet d'avoir recours à de tels dispositifs intelligents, dont font partie ceux à reconnaissance faciale. Mais le texte n'autorise pas d'injecter les données collectées de cette façon dans une base de données. La police fédérale assure que le but est de travailler sans une telle base de données. "Nous allons comparer des photos d'auteurs (de crimes) connus, en des endroits spécifiques, sur place et en temps réel", explique ainsi sa porte-parole Sarah Frederickx. L'Organe de contrôle de l'information policière, qui surveille l'usage policier des caméras, se montre toutefois réticent. Ayant appris ce projet dans les médias, il indique ne pas encore avoir reçu d'évaluation de l'impact sur la protection des données de la part de la police fédérale. Son avis n'a pas non plus encore été sollicité, même si la loi l'exige. Il lancera dès lors une enquête sur ce projet. (Belga)

Vos commentaires