En ce moment
 
 

Le prix des terres agricoles flambe en Belgique

Le prix des terres agricoles flambe en Belgique

(Belga) La terre agricole est devenue un objet de spéculation, rapporte Le Soir mardi, indiquant que le prix à l'hectare a connu une croissance de 26,6 % sur cinq ans en Belgique.

Selon le baromètre notarial sur les terres agricoles, le prix moyen en Belgique d'une parcelle de terre agricole négociée en 2018 s'élève à presque 45.000 euros/ hectare. Il était 5% moins élevé en 2017 et cette augmentation se reflète sur les années antérieures également avec un prix à l'hectare qui a connu une croissance de 26,6% sur cinq ans. Le prix moyen des terres agricoles varie énormément au sein de chaque province, selon leur situation (frontalière avec le Luxembourg ou La France, par exemple). Le prix moyen par hectare en 2018 en Wallonie variait entre 27.000 euros (Luxembourg) et 39.000 euros (Brabant wallon). C'est en Flandre que ce tarif est le plus élevé, 40% plus cher qu'en Wallonie. On parle de 37.000 euros/hectare en Brabant flamand et 64.000 dans la province d'Anvers et en Flandre occidentale. La spéculation sur les terres agricoles "est tout simplement intenable, alors que la terre doit être l'outil nourricier pour un agriculteur", déplore Philippe Duvivier, président du syndicat agricole Fugea. "Quand un hectare de blé coûte 1.100 euros et en rapporte 1.500, on ne peut acheter des terres à 30.000 euros l'hectare. Le problème vient de très grosses exploitations et de gens qui gagnent beaucoup d'argent en dehors de l'agriculture, issus du secteur agroalimentaire ou autre (...) L'excès est parfois tel que cela tue les petits exploitants, il n'y a rien à faire", poursuit-il. (Belga)

Vos commentaires