En ce moment
 
 

Macron exhorte les jeunes à se saisir du grand débat

Macron exhorte les jeunes à se saisir du grand débat
Le président Emmanuel Macron débat avec des jeunes à Etang-sur-Arroux (Saône-et-Loire), le 7 février 2019 Ludovic MARIN
education

Emmanuel Macron a exhorté jeudi les jeunes à participer au grand débat, qui "prépare la France de demain", en introduisant une réunion d'échanges avec un millier de lycéens, étudiants et apprentis en Bourgogne.

"Au fond, ce que nous avons à faire (avec le grand débat), c'est inventer le pays dont nous voulons, ni plus ni moins", a déclaré le chef de l'Etat dans le gymnase de la petite ville d'Etang-sur-Arroux (Saône-et-Loire).

C'est donc "votre devoir" de "prendre ce débat", a-t-il ajouté en s'adressant aux jeunes, qui ont applaudi son arrivée, avec 40 minutes de retard sur le programme.

"J'entends dire que la jeunesse ne participait pas assez à ces débats, parce qu'elle est souvent en formation, au lycée, à l'université... Mais ce qu'on va préparer, à travers ce débat, ce sera vous. La France dans 10 ans, dans 20 ans, c'est la vôtre. C'est sur ça que je voudrais vous entendre", a-t-il lancé.

"J'ai besoin d'entendre vos convictions, vos doutes, vos interpellations. Je veux votre part de vérité, vos indignations, ce qui pour vous ne va pas, ce que vous ne comprenez pas, ce que vous voudriez qu'on change (...) Je veux qu'on ait l'échange le plus libre, le plus direct", a-t-il demandé.

Les premières questions ont porté sur l'organisation des études, notamment la réforme du lycée. Outre le président, les ministres Jean-Michel Blanquer (Education) et Muriel Pénicaud (Travail) leur ont répondu. "Choisissez ce que vous aimez!", a conseillé M. Blanquer aux élèves de seconde présents en leur expliquant la réforme en cours.

Le millier de jeunes entourant Emmanuel Macron étaient venus de lycées de Saône-et-Loire, mais aussi de centres d'apprentissage ou d'établissements de formation professionnelle de la région Bourgogne-France-Comté.

Vos commentaires