En ce moment
 
 

Ouverture d'une nouvelle souscription pour la sucrerie de Seneffe

(Belga) Le projet de construction de la sucrerie de Seneffe, sur l'ancien site BASF dans le zoning de Feluy, n'étant pas encore bouclé financièrement, les promoteurs ont décidé de relancer une nouvelle souscription, ouverte du 11 au 29 mars, pour tenter de rassembler 10 millions d'euros auprès de coopérateurs.

La première souscription lancée par la Coopérative des Betteraviers Transformateurs (CoBT) s'est terminée en janvier et il manque une dizaine de millions d'euros pour compléter le budget projeté de 50 millions, a indiqué Benoît Haag, coordinateur du projet, confirmant une information de la Dernière Heure. Cette somme de 50 millions d'euros doit permettre que la majorité du capital, fixé à 100 millions, soit contrôlée par les agriculteurs. Il manquerait également 250.000 tonnes de promesse de fourniture en betteraves pour atteindre le seuil de rentabilité. "Nous ouvrons une nouvelle souscription du 11 au 29 mars, pour les agriculteurs déjà coopérateurs qui souhaitent injecter davantage dans le projet, pour les agriculteurs qui ne sont pas encore coopérateurs ainsi que pour le grand public. La décision de construire le site est par conséquent reportée de trois mois, à la fin juin 2019, ce qui doit nous permettre d'avancer sur le volet financier", a ajouté Benoît Haag. La commune de Seneffe a introduit un recours dans le cadre du dossier de la nouvelle sucrerie. "Ce recours concerne, notamment, le forage d'un puits dont nous souhaitons doter la sucrerie, ainsi que des mesures relatives au charroi que l'entreprise va générer. Ce recours n'est pas bloquant car nous souhaitons poursuivre le dialogue avec les autorités", a-t-il poursuivi. Le projet global risque néanmoins d'être retardé d'un an. "Nous sommes dans le cadre d'une industrie saisonnière. Le lancement de l'activité, initialement prévu à l'automne 2021, devrait plutôt être envisagé pour la saison betteravière commençant en septembre 2022", a encore expliqué le coordinateur. Le permis unique relatif à l'implantation et l'exploitation de la sucrerie coopérative de Seneffe et de ses équipements annexes a été octroyé le 18 janvier 2019 à la CoBT par les fonctionnaires technique et délégué de la Région Wallonne. La production annoncée concerne 14.000 tonnes de betteraves par jour pendant 115 jours de campagne betteravière, soit 1.610.000 tonnes de betteraves qui devraient produire 260.000 tonnes de sucre. Le budget annoncé pour la nouvelle usine est de 327 millions d'euros. (Belga)

Vos commentaires