En ce moment
 
 

Peste porcine africaine: "Que fait la Commission pour lever les embargos?"

Peste porcine africaine:

(Belga) Le ministre fédéral belge de l'Agriculture, Denis Ducarme, a réclamé lundi à la Commission européenne d'agir pour lever les embargos "injustes" de plusieurs pays d'Asie contre la viande de porc belge, alors que cette filière reste indemne de la peste porcine africaine grâce à de nombreux efforts consentis.

"Nous faisons le travail, nous suivons les recommandations, nous nous engageons", a martelé M. Ducarme (MR), présent avec son homologue régional, René Collin (cdH), au conseil des ministres européens de l'Agriculture et de la Pêche. Il a rappelé le travail de dépopulation totale des sangliers dans la zone concernée dans le sud de la Wallonie, l'amélioration des mesures de biosécurité et la coopération avec les pays voisins. Après un assouplissement du dispositif restrictif dans les zones touchées au printemps, la circulation dans les forêts concernées est à nouveau restreinte depuis ce 1er juillet. "Mais moi je demande aussi à la Commission de prendre sa responsabilité et de nous défendre davantage", a grondé Denis Ducarme. Il rappelle qu'à travers le monde, une vingtaine de pays maintiennent leur embargo sur le porc belge, en particulier plusieurs marchés importants comme la Chine, les Philippines ou la Corée du Sud. "Que fait la Commission pour lever un certain nombre d'embargos dont nous sommes injustement victimes, puisque nous avons pris les mesures ad hoc et préservé la filière porc? J'attends que la Commission fasse plus!", a poursuivi M. Ducarme. Le représentant de l'exécutif européen n'a toutefois pas apporté de réponse directe à cette interpellation. Il a rappelé le soutien financier de l'Union au programme de recherche pour la vaccination et la nécessité de renforcer les mesures de contrôle et de gestion des populations. Il a réclamé que d'autres instances du Conseil de l'UE (Environnement, Transport) s'impliquent davantage. (Belga)

Vos commentaires