En ce moment
 
 

Six Nations: l'Irlande à mi-temps en Italie

Six Nations: l'Irlande à mi-temps en Italie
L'ailier irlandais Keith Earls inscrit un essai face à l'Italie lors du Tournoi des Six nations, le 24 février 2019 à RomeVincenzo PINTO

Menée à la pause par une équipe d'Italie conquérante, l'Irlande a serré le jeu en deuxième période pour s'imposer finalement 26-16 à Rome et rester en course pour la victoire finale dans le Tournoi des Six Nations.

Un vrai frisson a parcouru le Stade Olympique quand, juste avant la pause, le centre Morisi a donné l'avantage aux Azzurri (16-12) en inscrivant un deuxième essai, aussi beau que le premier signé Padovani (33e). Et si... Et si...

Caché sous sa capuche, Sergio Parisse, forfait pour commotion, serrait les poings en bord de touche et l'Italie s'imaginait alors en situation de battre l'Irlande, deuxième nation au classement mondial, contre qui elle avait encaissé au moins 50 points lors des quatre dernières rencontres.

Mais l'équipe de Joe Schmidt est montée d'un ton en deuxième période, s'est faite plus précise et plus efficace avec deux nouveaux essais transformés, et les Italiens n'ont plus marqué le moindre point.

Pour eux, pas de victoire, donc, mais une 20e défaite d'affilée dans le Tournoi, pas la plus déshonorante, pas la moins encourageante.

Les Irlandais, eux, sont venus prendre à Rome ce qu'ils y cherchaient: la victoire avec bonus offensif qui était obligatoire avant de recevoir les Bleus le 10 mars et un match peut-être décisif à Cardiff pour finir.

- Un vent gênant -

Le sélectionneur Joe Schmidt, qui avait laissé au repos son talonneur et capitaine Rory Best, devra s'en satisfaire, même si avec une défaite contre l'Angleterre, une courte victoire face à l'Ecosse et ce succès romain, le bilan du XV du Trèfle reste assez terne.

Dans un match parfois perturbé par le vent, les Irlandais ont d'abord marqué à la 11e minute dès leur première longue séquence de possession (19 phases de jeu) par le deuxième ligne Roux.

Dix minutes plus tard, ils inscrivaient un deuxième essai par l'ailier Stockdale qui, après une pénalité réussie par l'ouvreur italien Allan, bénéficiait sur le renvoi frappé par Sexton d'une série d'erreurs italiennes difficilement pardonnables à ce niveau.

Mais la fin de la première période était donc nettement à l'avantage des Italiens, auxquels le retour du demi de mêlée Tebaldi a fait beaucoup de bien.

Après le repos, les Irlandais ont marqué rapidement par l'ailier Earls (51e), à nouveau après un enchaînement de phases de jeu. A la 67e minute, l'essai du bonus a été inscrit par le demi de mêlée Murray sur un maul.

Les Irlandais se retrouvent troisièmes du Tournoi avant d'affronter les Bleus. Sur ce qu'ils ont montré, ils ne méritent pas beaucoup mieux, mais il leur reste deux matches pour renverser la tendance et ils peuvent toujours conserver leur titre.

Vos commentaires