En ce moment
 
 

Week-end rouge sur les routes des vacances: à quelle heure faut-il partir pour éviter les bouchons ?

Les week-ends de départ en vacances se suivent et se ressemblent. A nouveau, beaucoup de circulation est prévue ce week-end par Touring. Samedi sera à éviter absolument pour partir vers d'autres cieux, la journée étant classée rouge dans toute l'Europe.

En Belgique, le trafic sera dense dans le sens des départs, avec risque de bouchons, dès vendredi après-midi, ainsi que la soirée de vendredi et samedi matin. 

"Si on veut éviter les bouchons, on ferait mieux de partir samedi midi. Dans ce cas-là, on évite les gros problèmes parce que les points noirs se trouvent à peu près à 800 kilomètres de la Belgique. Dans ce cas-là, si vous arrivez vers 19 h 00 dans la vallée du Rhône ou du côté de Munich, vous aurez beaucoup plus de chance d’éviter les bouchons", affirme Jan van Bellingen, le porte-parole de Touring. 

Partir le soir est aussi une solution, mais il faut être préparé. "Il y a également des gens qui voyagent de nuit. Mais on met quand même les gens en garde. On peut commencer à avoir quelques problèmes de concentration, surtout vers 02 h 00 du matin. Surtout les gens qui sont mal préparés ou qui n’ont pas l’habitude de rouler de nuit", explique le porte-parole de Touring. 

À quoi s'attendre samedi ?

C’est surtout demain que cela va se compliquer. Samedi sera noir en France dans le sens des départs. Touring prévoit de longs embouteillages entre 8h00 et 17h00 avec un pic vers 13h. Partout ailleurs en Europe, la journée est classée rouge. Le principal du trafic se concentrera entre 11h à 18h.

Pour les aoûtiens qui se rendront en France, des bouchons sont attendus sur l'A10 entre Tours et Bordeaux, l'A6 entre Beaune et Lyon, l'A7 entre Lyon et Lançon-Provence, l'A8 entre Aix et Nice, l'A9 entre Orange et l'Espagne, l'A20 et A71 entre Orléans et Clermont-Ferrand, l'A62 et l'A61 entre Bordeaux et Narbonne et l'A43 entre Lyon et Chambéry. 

"L'accès à l'Italie par le tunnel du Mont-Blanc (N205) sera dense de 10 h 00 à 16 h 00 (attente supérieure à 30 minutes) avec une période très dense de 11 h 00 à 12 h 00 (attente supérieure à une heure)", précise Bison Futé. Aux juillettistes, il recommande d'éviter l'A10 entre Bordeaux et Poitiers, l'A7 entre Lançon-Provence et Lyon, l'A9 entre Narbonne et Montpellier, l'A71 à hauteur de Clermont-Ferrand et l'A62 entre Toulouse et Bordeaux.

D'une manière générale, il faudra éviter de quitter ou rejoindre les grandes métropoles entre 09 h 00 et 19 h 00.


À quoi s'attendre dimanche ?

Les principaux embouteillages vont se concentrer sur les autoroutes des pays voisins. En France et sur l’autoroute de la mer, les points noirs se situent au niveau de l’A7 entre Lyon – Orange vers l’Espagne et l’A10 entre Paris et Bordeaux. 

"Durant tout le week-end, dans le sens des retours, la circulation sera dense et bien souvent difficile sur l'arc méditerranéen entre l'Italie et l'Espagne, que ce soit dans le sens Est-Ouest ou dans le sens Ouest-Est sur les autoroutes A7, A8 et A9. Des difficultés particulières sont attendues sur l'A10 à hauteur de Bordeaux pour les trois jours", de vendredi à dimanche, prévient l'organe de prévision de circulation.

Les conseils de Touring: rester patients ou partir demain à partir de midi ou dimanche. Si cela est possible, il est même préférable d’attendre lundi où la journée est classée jaune avec une circulation dense mais plus fluide.

Vos commentaires