Baisse du nombre de personnes ayant acquis la nationalité belge en 2018

Baisse du nombre de personnes ayant acquis la nationalité belge en 2018

(Belga) L'an dernier, 36.215 personnes ont acquis la nationalité belge, soit une baisse de 4,82% par rapport à 2017, indiquent les statistiques fournies par Statbel et le Registre national du service Institutions et Populations du SPF Intérieur. C'est la première fois en cinq ans que ce chiffre est en baisse.

En 2014, on recensait 18.726 nouveaux Belges, un chiffre qui allait évoluer vers le haut les années suivantes pour atteindre 27.071 en 2015, 31.095 en 2016 et 38.048 en 2017. Les nouveaux Belges de 2018 sont le plus souvent d'origine marocaine (13,39% des octrois), roumaine (6,11%) et polonaise (4,19%). Myria, le Centre fédéral migration, attribue cette baisse aux procédures administratives. Beaucoup de dossiers ont été traités ces dernières années via les anciennes procédures. Un fois le retard rattrapé, Myria estime qu'il y a une sérieuse probabilité à voir le nombre de naturalisations commencer à baisser sensiblement. Outre la baisse du nombre total, on observe aussi des différences régionales. Le nombre de nouveaux Belges augmente en effet en Région bruxelloise (+4,02%) et en Wallonie (+10,17%), alors qu'il chute en Flandre (-12,42%). Edward Landtsheere, responsable au SPF Justice pour les procédures en changement de nationalité, estime qu'il est impossible d'identifier une cause à cette évolution. "Les chiffres sont étonnants mais trop de facteurs entrent en jeu pour en tirer des conclusions claires et correctes". Du côté de Myria, on n'est pas beaucoup plus avancé. "Nous sommes encore occupés à traiter et analyser ces chiffres. Nous y reviendrons dans notre rapport annuel", indique Tom Vanhoren, contact presse du Centre. (Belga)

Vos commentaires