En ce moment
 
 

Emmanuel Macron lui avait conseillé de "traverser la rue" pour trouver un job: qu'est devenu Jonathan?

Emmanuel Macron lui avait conseillé de
© Twitter arthurberdah

La furtive rencontre entre Emmanuel Macron et Jonathan avait été très médiatisée. Et pour cause. Le président français avait été critiqué sur sa façon de s'adresser à ce jeune chômeur, fatigué de ne trouver un emploi. 

"J'ai 25 ans, j'ai beau envoyer des CV et des lettres de motivation, ça ne fait rien", avait confié Jonathan au président, venu au palais de l'Elysée à l'occasion des journées du patrimoine. "Vous voulez travailler dans quel secteur ?", l'avait interrogé le président dans un bref échange capté par les caméras. "A la base, je suis en horticole", avait alors répondu le jeune homme.

Face à cela, Emmanuel Macron lui avait conseillé de se réorienter. "Si vous êtes prêt et motivé, dans l'hôtellerie, les cafés et la restauration, dans le bâtiment, il n'y a pas un endroit où je vais où ils ne me disent pas qu'ils cherchent des gens. Pas un! Hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue, je vous en trouve !", s'était exclamé le président. 

A en croire le président français, trouver un emploi serait donc chose aisée. De telles affirmations avaient suscité de nombreux commentaires acerbes, d'abord sur les réseaux sociaux, puis de la part des oppositions. Pour certains, Emmanuel Macron sous-entendait ainsi que les 3,7  millions de chômeurs en France étaient responsables de leur situation.


Reparti bredouille

Un an après cette entrevue qui a fait fait couler beaucoup d'encre, BFM TV a retrouvé Jonathan. Qu'est-il devenu? Après avoir écumé les établissements du 15e arrondissement comme lui avait conseillé le président, le jeune homme était reparti bredouille. Originaire du Loiret, il ne'a pas non plus trouvé de job dans son département. Pour s'en sortir financièrement, il a donc dû quitter sa région natale.

"Depuis que j'ai vu Emmanuel Macron, j'ai travaillé pour une agence d'intérim en tant que cariste pendant trois-quatre mois. Puis, je suis parti au mois de mai en Bretagne pour faire la saison touristique. J'ai été cuisinier et plongeur. Ils ont été très contents de mon travail", raconte-t-il à dans une interview donnée au média français. Actuellement sans emploi, il a prévu de partir en Haute-Savoie pour la saison hivernale. Il œuvrera dans un restaurant de montagne. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires