Jawad Bendaoud a été interné en hôpital psychiatrique après une crise de démence chez ses parents

Jawad Bendaoud a été interné en hôpital psychiatrique après une crise de démence chez ses parents

Selon des informations communiquées par BFM TV, Jawad Bendaoud, logeur de deux jihadistes des attentats du 13 Novembre, a été interné dans un hôpital psychiatrique. 

L'homme âgé de 31 aurait fait une crise de démence chez ses parents, dont l'habitation est située à Saint-Denis. Il se serait rendu coupable de plusieurs dégradations. 

Jawad Bendaoud aurait été interné durant plusieurs en hôpital psychiatrique après que sa famille ait signalé son comportement à la police. Selon BFM TV, il en est sorti quelques heures plus tard et a été reconduit au domicile familial.


Son procès à Paris marqué par ses déclarations fantasques

Le logeur de deux jihadistes avait été relaxé en avril dernier. Son procès à Paris avait été marqué par ses déclarations fantasques et autres coups d'éclat. Il comparaissait pour avoir mis à disposition d'Abdelhamid Abaaoud et de son complice, Chakib Akrouh, un squat où ils s'étaient repliés à Saint-Denis, le 17 novembre 2015, quatre jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis, qui ont fait 130 morts.

Les deux jihadistes étaient morts le 18 novembre dans l'assaut mené par les policiers du Raid. Jawad Bendaoud avait accédé subitement à la célébrité pendant l'assaut: A l'AFP et BFMTV, ce jour-là, il avait expliqué que l'assaut en cours avait lieu dans un squat de Saint-Denis lui appartenant, avant d'être emmené par les policiers. "Jawad", comme l'ont dès lors appelé les Français, était devenu la risée d'un pays traumatisé.

Vos commentaires