Le dealer donne son adresse sur Snapchat: la police s'invite chez lui

Le dealer donne son adresse sur Snapchat: la police s'invite chez lui

Les clients n'avaient qu'à suivre les indications de ce dealer attentionné: une vidéo publiée sur le réseau social Snapchat leur indiquait le chemin jusqu'à son appartement, en plein centre-ville de Béziers. Les policiers n'ont eu qu'à faire de même pour l'interpeller.

Les enquêteurs du commissariat de Béziers avaient découvert sur le réseau social la vidéo qu'un groupe d'amis avait publiée en ligne. Ils y ont reconnu l'adresse indiquée quelques jours plus tôt comme "point de vente" par un homme contrôlé dans la rue avec quelques grammes d'herbe de cannabis en poche.


Ils découvrent 7 personnes, dont 4 mineurs, en train de fumer des joints

Les enquêteurs de la Bac et les policiers de la brigade de sûreté urbaine ont investi lundi l'appartement suspect, situé à proximité de deux collèges, a-t-on appris de source proche du dossier.

A l'intérieur, ils y ont découvert sept personnes, dont quatre mineurs, en train de fumer des joints, a-t-on précisé de source judiciaire. Tous ont été placés en garde à vue puis relâchés avec un simple rappel à la loi, sauf le locataire des lieux, qui est aussi le dealer présumé selon la police, qui a été placé en détention. Vingt-cinq grammes d'herbes, une barrette de résine, une balance et des téléphones portables ont été saisis dans l'appartement. Le trafiquant présumé est convoqué lundi au tribunal correctionnel de Béziers.

Vos commentaires