En ce moment
 

Maths: un Russe récompensé pour la conjecture de Poincaré

Le Russe Grigori Perelman a été de nouveau récompensé jeudi par le Clay Mathematics Institute pour avoir résolu la conjecture de Poincaré, listée par cet institut comme l'un des sept problèmes les plus difficiles en maths au tournant du millénaire.

Pour avoir résolu ce problème, Perelman avait déjà été récompensé en 2006 par la médaille Fields, considérée comme l'équivalent du prix Nobel en mathématiques.

En 1904, le mathématicien français Henri Poincaré a mis au point un test permettant de dire si une forme quelconque est une sphère de trois dimensions. Mais pendant un siècle, les mathématiciens se sont cassés les dents pour prouver que ce test fonctionnait.

Les tentatives aboutissaient à des bizarreries baptisées "singularités", par analogie avec des phénomènes étranges en physique.

"La formation de singularités, un peu comme la formation de trous noirs dans l'évolution du cosmos, défiait l'entendement des mathématiciens", rappelle dans un communiqué l'université parisienne Pierre-et-Marie Curie (UPMC).

"Perelman est parvenu à une compréhension des singularités" sur lesquelles avaient buté ses prédécesseurs, souligne dans son communiqué le Clay Mathematics Institute, une structure américaine dédiée à la diffusion du savoir en maths.

"Perelman a développé ses nouvelles idées et ses méthodes avec une grande maîtrise technique et a décrit les résultats obtenus avec élégance et concision. Les mathématiques en ont été grandement enrichies", juge l'institut.

Faisant fi des canons de la presse scientifique, Perelman, aujourd'hui âgé de 43 ans, avait publié sa démonstration en 2002 sur un site internet.

Vos commentaires