En ce moment
 

Un sondage n'accorde que 2% au CD&V à Anvers

Un sondage n'accorde que 2% au CD&V à Anvers

(Belga) Le CD&V ne recueille à Anvers que deux pour cent des intentions de vote, selon un sondage dont les résultats ont été publiés vendredi soir par la chaîne de télévision privée flamande VTM et le journal 'Het Laatste Nieuws'.

Ce sondage a été réalisé deux jours après que Aron Berger, le juif ultra-orthodoxe pressenti pour figurer sur la liste du CD&V anversois - emmenée par le vice-Premier ministre Kris Peeters - pour les élections communales du 14 octobre prochain, eut annoncé le retrait de sa candidature. L'enquête d'opinion révèle que la N-VA reste le premier parti de la métropole, avec 35% des intentions de vote, un score en léger recul par rapport au résultat (37,7%) obtenu par les nationalistes flamands lors du dernier scrutin communal, en 2012. Ce dernier avait conduit son président, Bart De Wever, au poste de bourgmestre. Les écologistes de Groen apparaissent en deuxième position, avec 16% des intentions de vote, suivis du sp.a (10%), du PVDA-PTB et du Vlaams Belang (8% tous deux), de l'Open Vld (7%) et du CD&V (2%). Trente-neuf pour cent des personnes interrogées ont affirmé que l'affaire Aron Berger avait brouillé l'image du parti chrétien-démocrate et 28% estiment que l'image du parti en est sortie légèrement abîmée. Le sondage a été réalisé en ligne par le bureau d'études de marché iVOX auprès de 800 habitants d'Anvers (ville et agglomération). (Belga)

Vos commentaires