Conflit au Yémen - Plus de 800 enfants soldats ont été recrutés en 2017

(Belga) Les Nations unies ont indiqué mardi que 842 enfants soldats, dont certains à peine âgés de 11 ans, avaient été recrutés en 2017 au Yémen, pays dévasté par une guerre entre rebelles et forces progouvernementales.

Dans un communiqué citant un rapport du chef de l'ONU sur les enfants dans les conflits armés, le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies au Yémen a précisé que 76 de ces enfants avaient combattu. Les autres ont été chargés de "surveiller des postes de contrôle et les bâtiments publics, patrouiller et apporter de l'eau, de la nourriture et de l'équipement aux positions militaires", selon ce texte. D'après ce même communiqué, l'ONU a également recensé en 2017 la mort ou la mutilation de 1.316 enfants, dont un peu plus de la moitié dans les raids aériens attribués à la coalition militaire antirebelles menée par l'Arabie saoudite, qui intervient au Yémen depuis 2015. L'ONU avait récemment dénoncé l'impact dévastateur de ce conflit sur les enfants, dont 2.200 ont été tués et 3.400 blessés. Beaucoup d'autres souffrent de la famine, sont contraints de se battre ou meurent de maladies pouvant être évitées, comme le choléra. Les enfants représentent la moitié des quelque 22 millions d'habitants au Yémen qui comptent sur l'aide humanitaire pour survivre. "Le conflit continuel au Yémen a poussé un pays déjà au bord du gouffre vers les profondeurs de l'abîme", a averti Henrietta Fore, directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef). Selon l'ONU, près de 10.000 personnes ont péri depuis le début en 2015 de l'intervention de la coalition menée par Ryad contre les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran. (Belga)

Vos commentaires