En ce moment
 

Crise politique en RDC - Un scénario évoqué pour permettre à M. Kabila de briguer un nouveau mandat

(Belga) La presse congolaise évoque avec insistance depuis plusieurs jours le recours par le camp présidentiel en République démocratique du Congo (RDC) à un scenario "à la burundaise" pour permettre au président Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà du décembre prochain, la date prévue pour la tenue d'élections générales dans cet immense pays d'Afrique centrale.

Le second mandat constitutionnel de M. Kabila a pris fin le 19 décembre 2016 et son maintien au pouvoir au-delà de cette date a été avalisé par un accord conclu le 31 décembre de cette année entre son camp et l'opposition sous l'égide de l'Eglise catholique. Cet accord, dit de la Saint-Sylvestre, prévoyait toutefois l'organisation de scrutins présidentiel, législatifs, provinciaux, urbains, municipaux et locaux au plus tard à la fin 2017. Les élections ont entre-temps été reportées au 23 décembre, sans que M. Kabila n'ait annoncé le choix de son dauphin. Ce qui laisse à penser qu'il songe à rester au pouvoir. Selon plusieurs médias congolais et européens, M. Kabila devrait officiellement annoncer sa candidature à la fin du mois de juillet, sous la bannière de la Majorité présidentielle (MP). Selon le scénario, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) devrait alors - pour montrer toute son "indépendance" et se donner du crédit afin d'invalider d'autres candidatures - déclarer non valide la candidature du chef de l'Etat. M. Kabila saisirait alors la Cour constitutionnelle dont la composition vient d'être remaniée pour y intégrer trois nouveaux juges sur neuf acquis à la cause de l'actuel président. (Belga)

Vos commentaires