En ce moment
 
 

Des centaines de parents emprisonnés au Pakistan: ils ont refusé de vacciner leur enfant contre la polio

Des centaines de parents emprisonnés au Pakistan: ils ont refusé de vacciner leur enfant contre la polio
Image d'illustration
 
 

Plus de 470 parents ont été écroués dans le nord-ouest du Pakistan pour avoir refusé de vacciner leurs enfants contre la polio, alors que ce pays est le premier foyer mondial, ont indiqué lundi des responsables.

En 2014, plus de 300 personnes ont été diagnostiquées avec la poliomyélite au Pakistan, soit 85% des cas recensés dans le monde. C'est la pire performance en 15 ans pour le "pays des purs" qui a déjà contribué à exporter cette maladie en Chine et au Moyen-Orient. Le gouvernement a déclaré la "guerre à la polio", s'engageant à éradiquer cette maladie infectieuse, cause de paralysie chez les enfants. Mais des vaccinateurs ont été attaqués dans certaines régions du pays, où des factions talibanes et des mollahs ultra-conservateurs s'opposent à la vaccination qu'ils considèrent comme un complot de l'Occident pour stériliser les musulmans. Lundi, la police pakistanaise a utilisé la manière forte en arrêtant 471 parents ayant refusé de vacciner leurs enfants, a déclaré à l'AFP Riaz Khan Mehsud, vice-commissaire de Peshawar, capitale de la province du Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), l'une des régions du pays les plus touchées par la polio. Les détenus "seront libérés uniquement après avoir fourni des assurances (que les enfants seront vaccinés) et présenté deux garants", a ajouté Muhammad Mumtaz, un autre haut responsable à Peshawar. Au Pakistan, la méfiance envers le vaccin anti-polio a décuplé dans la foulée de "l'affaire" Shakeel Afridi, médecin condamné après avoir participé à une fausse campagne de vaccination contre l'hépatite organisée par la CIA à Abbottabad (nord-ouest) pour confirmer la présence d'Oussama Ben Laden, tué en mai 2011 par un commando américain.


 




 

Vos commentaires