En ce moment
 
 

Fabrice, en vacances à La Nouvelle-Orléans, décrit les inondations en cours: "Nous sommes bloqués dans notre hôtel, il y a 1m50 d'eau" (vidéo)

  • La Nouvelle-Orléans, déjà inondée, menacée par un possible ouragan

  • La%20Nouvelle-Orl%C3%A9ans%2C%20d%C3%A9j%C3%A0%20inond%C3%A9e%2C%20menac%C3%A9e%20par%20un%20possible%20ouragan

  • Fabrice%2C%20en%20Nouvelle-Orl%C3%A9ans%3A%20%22Il%20y%20a%201m50%20d''eau%22

 

La côte de la Louisiane, en particulier la ville de La Nouvelle-Orléans, et l'embouchure du fleuve Mississippi ont été placées mercredi en pré-alerte aux inondations avant l'arrivée d'une tempête tropicale gorgée de pluies qui pourrait se transformer en ouragan, selon les services météorologiques. Un Belge, en voyage sur place, décrit les inondations: "Il y a énormément de pompiers qui travaillent en ce moment. Nous, nous sommes bloqués dans notre hôtel".

Quand Fabrice s'est levé mercredi matin, il s'est "rendu compte de l'ampleur des dégâts", raconte-t-il par téléphone, après nous avoir écrit via le bouton orange alertez-nous. Ce touriste bruxellois, en vacances en Nouvelle-Orléans, avait reçu, quelques instants plutôt, un avis de tempête et e tornade sur son téléphone. Ces pré-alertes signifient que des conditions potentiellement mortelles pourraient survenir dans les 48 heures, liées à la montée des eaux mais aussi aux submersions côtières. "Par endroits, il y a plu d'un mètre 50 d'eau", estime Fabrice, bloqué dans son hôtel par mesure de sécurité.

2


"Il semble faire nuit à cause des nuages obscures"

La célèbre ville de Louisiane, construite en partie en dessous du niveau de la mer, se trouve désormais en état d'urgence face aux inondations soudaines et aux tornades en raison de gros orages. "Depuis 6h ce matin, ce ne sont que des orages, il fait carrément nuit à cause des épais nuages", décrit le touriste qui sillonne les États-Unis depuis deux mois. "On a connu différents types de météo, mais on ne s'attendait pas à ça, admet-il. Quand on est arrivés, il faisait super chaud. On s'attendait à de la pluie, puis la nuit dernière, il y a eu un orage monstrueux et ça a engendré des inondations impressionnantes", détaille le Bruxellois, photos et vidéos à l'appui.

Le phénomène se transformera-t-il en ouragan?

Mercredi après-midi (vers 17h heure belge), la tempête se trouvait à 270 kilomètres au sud-est de l'embouchure du Mississippi. Ses vents soufflaient à 45 km/h, soit encore bien en dessous du seuil pour devenir un ouragan (119 km/h). Elle devrait produire une accumulation de pluie de quinze à trente centimètres jusqu'au début de la semaine prochaine. Les autorités locales multipliaient les mises en garde d'autant que le fleuve majestueux flirtait déjà avec son niveau de crue (5,18 mètres): il s'écoulait à 4,9 mètres à La Nouvelle-Orléans.

3

La digue protégeant la ville est prévue pour une crue de 6,10 mètres. Mais ce niveau devrait être atteint samedi matin, selon les météorologues. Le Corps du génie de l'armée de terre a indiqué "surveiller étroitement" la situation. La maire de La Nouvelle-Orléans LaToya Cantrell a fermé la mairie et demandé aux employés non essentiels de rester chez eux, et l'aéroport de la ville enregistrait de nombreux retards.

Fabrice, lui, n'interrompt pas son voyage pour autant et rejoindra le Tennessee par la suite.


Vos commentaires