Iran: Nazanin Zaghari-Ratcliffe retourne en prison

(Belga) Les autorités iraniennes ont refusé de prolonger la permission de trois jours qui avait été accordée à Nazanin Zaghari-Ratcliffe, une Irano-Britannique de 39 ans emprisonnée à Téhéran depuis avril 2016, a annoncé dimanche l'organisation "Free Nazanin".

"Nous venons d'apprendre la triste nouvelle que la prolongation (de la permission) de Nazanin a été refusée, et qu'elle est retournée en prison", écrit l'organisation sur Twitter. Employée de la Fondation Thomson Reuters liée à l'agence de presse canado-britannique du même nom, Mme Zaghari-Ratcliffe avait été arrêtée le 3 avril 2016 à l'aéroport de Téhéran en compagnie de sa fille Gabriella, aujourd'hui âgée de 4 ans, après avoir rendu visite à sa famille. Elle a été condamnée en septembre 2016 à cinq ans de prison pour participation à des manifestations en 2009 visant à renverser le régime, ce qu'elle dément. La peine a été confirmée en appel en avril 2017. Mme Zaghari-Ratcliffe avait été relâchée jeudi matin pour trois jours, son mari Richard Ratcliffe indiquant que leur avocat allait tenter de prolonger la permission de son épouse. Vendredi, il avait confié à l'AFP que cette permission, même courte, constituait un motif d'espoir en vue de sa libération définitive, "comme une lumière apparaissant au bout du tunnel". (Belga)

Vos commentaires