En ce moment
 
 

L'Irak affirme avoir fourni la localisation de Baghdadi pour le raid américain

(Belga) Le commandement militaire irakien a annoncé dimanche avoir fourni la localisation du chef du groupe djihadiste État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi en Syrie pour le raid américain qui l'a tué.

"Une section spécialisée a travaillé pendant un an" et "le renseignement national a pu (...) localiser le repaire" de Baghdadi, et "grâce à cela, l'opération américaine a été menée", indique un communiqué. Peu avant, en annonçant cette mort, le président américain Donald Trump avait remercié l'Irak, parmi d'autres pays. Une source au sein du renseignement irakien a affirmé à l'AFP que ce service surveillait les déplacements de Baghdadi en Syrie et avait finalement pu le localiser grâce à l'appel téléphonique de l'une de ses épouses, qui se trouvait avec lui. Un second responsable irakien a ajouté que le renseignement irakien avait également exploité des informations obtenues auprès de deux femmes en détention dans le pays, l'une des épouses du chef djihadiste et la femme d'un de ses très proches collaborateurs. Le président américain a livré un récit détaillé du raid au cours duquel le chef de l'EI a été acculé par les forces américaines puis s'est fait sauter avec sa ceinture d'explosifs. L'homme le plus recherché du monde, considéré comme responsable de multiples exactions et atrocités en Irak et en Syrie et d'attentats sanglants dans plusieurs pays, avait été plusieurs fois annoncé mort ces dernières années. Le chef de l'EI, "calife" autoproclamé en 2014, a un temps présidé aux destinées de 7 millions de personnes en Irak et en Syrie. Son "califat" territorial a été déclaré défait par les Américains en mars dans son dernier réduit en Syrie. (Belga)

Vos commentaires