Le Canada prolonge ses missions militaires en Irak et en Ukraine

(Belga) Le gouvernement canadien a annoncé lundi la prolongation de ses opérations militaires en Irak et en Ukraine, cinq ans jour pour jour après l'annexion de la Crimée par la Russie.

La mission canadienne en Irak est prolongée pour une période de deux ans et celle en Ukraine pour trois ans, ont annoncé à la presse les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Chrystia Freeland et Harjit Sajjan. Les quelque 200 militaires canadiens en Ukraine ont formé près de 11.000 membres des forces de sécurité ukrainiennes depuis leur déploiement sur place en 2015. "Il est très important d'envoyer un message clair à l'Ukraine, au peuple ukrainien, et à la communauté internationale que l'invasion et l'annexion de la Crimée est une violation grave du droit international", a indiqué la ministre Chrystia Freeland. En Irak, près de 250 soldats canadiens poursuivront leur entraînement des forces de sécurité irakiennes dans le cadre de la coalition internationale qui combat le groupe Etat islamique (EI). Six hélicoptères canadiens, dont trois d'attaque, participent également à cette mission. A terme, Ottawa pourrait déployer "jusqu'à 850 membres des Forces armées canadiennes" dans la région en tenant compte "des activités de renforcement des capacités des forces armées jordaniennes et libanaises", a précisé le ministère de la Défense. "Nous avons fait des progrès significatifs et durables, mais nous reconnaissons que davantage de travail est nécessaire. Maintenant, nous devons nous assurer que Daech (le groupe Etat islamique) ne puisse jamais se reconstruire et menacer la sécurité de l'Irak", a dit le ministre de la Défense. Ces deux missions canadiennes devaient se terminer à la fin du mois. (Belga)

Vos commentaires