Le département d'Etat américain rappelle tous ses employés malgré le "shutdown"

(Belga) Le département d'Etat américain, affecté comme toute l'administration fédérale par le "shutown", a expliqué jeudi avoir trouvé le financement pour assurer le bon fonctionnement de la diplomatie américaine.

Le ministère dirigé par Mike Pompeo a demandé à tous ses employés de revenir à partir de dimanche, jour qui marque le début d'une nouvelle période de deux semaines à l'issue de laquelle les salaires doivent théoriquement être versés. Lundi étant un jour férié aux Etats-Unis, leur retour effectif se fera mardi. A l'inverse de nombreux employés fédéraux qui, faute d'approbation par le Congrès d'un budget pour l'année 2019, travaillent bénévolement, les 75.000 fonctionnaires du département d'Etat seront bien rémunérés à partir de cette date. "Nous avons besoin de toutes nos équipes pour faire face à la multitude d'enjeux cruciaux requérant le leadership américain", a déclaré à des journalistes un responsable du département d'Etat sous couvert d'anonymat. "Nous sommes également très inquiets des difficultés financières croissantes qui affectent les salariés", a ajouté cette source. Le département d'Etat a précisé que ses ressources seraient pour l'instant utilisées avec parcimonie, et que les employés mis au chômage technique pendant les près de quatre semaines de "shutdown" ne toucheraient pas tout de suite - de manière rétroactive - leur salaire non perçu jusqu'ici. Si le "shutdown" dépasse un mois, le ministère américain des Affaires étrangères n'est par ailleurs pas sûr de pouvoir continuer à payer ses employés. Jeudi, 40% de ses employés sur le sol américain avaient été placés au chômage technique. (Belga)

Vos commentaires