En ce moment
 
 

Mondial de rugby: l'Australie met son réveil face à l'Uruguay

Mondial de rugby: l'Australie met son réveil face à l'Uruguay
Les Australiens lors d'une séance d'entraînement à Urayasu, le 2 octobre 2019 à quelques jours du match décisif contre l'UruguayCHARLY TRIBALLEAU

Mal en point en première période lors de ses deux matches de Coupe du monde face aux Fidji comme au pays de Galles, l'Australie entend s'appliquer dès le coup d'envoi face à l'Uruguay, samedi (07h15 françaises, 05h15 GMT) à Oita.

Pourquoi les Wallabies ont-ils mal débuté face aux Fidjiens (12-14 à la pause), avant de s'imposer 39-21, et face aux Gallois (8-23), contre lesquels ils n'ont pas pu rattraper le retard (défaite 29-25)? "Peut-être que nous sommes trop impatients et devrions juste construire un peu plus et montrer un peu plus de retenue", estime le demi de mêlée Nic White.

Michael Cheika a aussi réfléchi à la chose depuis le revers gallois, qui oblige les Australiens à lutter pour la 2e place de la poule D. "Il doit y avoir une histoire de concentration là-dedans", estime le sélectionneur australien.

L'ouvreur Bernard Foley est notamment passé à travers, et son remplacement par Matt Toomua a coïncidé avec le renouveau des Australiens face aux Gallois. Résultat, c'est Christian Lealiifano qui repasse devant et récupère le N.10 face aux Teros.

"Christian s'est montré bien en jambes dans les test-matches cette année", a confirmé Cheika sans oublier Toomua, "très bon en fin de match" et récompensé par une titularisation au centre.

Le N.12 aura le plaisir de voir démarrer à son côté son "cousin" Jordan Petaia, avec lequel il a des liens familiaux. Grand espoir du rugby australien, l'ailier des Queensland Reds va enfin faire ses débuts internationaux, retardés par des blessures. A 19 ans, il deviendra le plus jeune joueur australien aligné en Coupe du monde.

"On va lui laisser le temps de s'adapter et de voir comment il se sent", a dit Cheika. "Avec Dane (Haylett-Petty) et Kurtley (Beale), il aura deux joueurs expérimentés à ses côtés."

Sous le charme de leur pépite, les Australiens ne doivent pas perdre de vue l'essentiel: la défaite est interdite face à l'Uruguay, qui a créé la première surprise de ce Mondial contre les Fidji (30-27).

"C'est un match à la vie à la mort", estime White. "Nous avons vraiment beaucoup de respect pour eux. Il jouent avec une réelle passion", salue le demi de mêlée selon qui les Wallabies doivent être "prêts à tout. Leur rugby est assez imprévisible."

Vos commentaires