En ce moment
 
 

Norvège: quand fourrure rime avec torture (vidéo)

En cette période de grand froid, certains producteurs de fourrure animale sont pointés du doigt par diverses associations pour le traitement qu'ils infligent aux animaux. Le "Réseau pour la Liberté Animale" a publié sur internet un documentaire filmé à la sauvette dans 45 fermes norvégiennes. Le constat est désolant.

La Norvège compte environ 330 fermes de production de fourrure, ce qui fait de ce pays l'un des plus gros producteurs de peaux animales, rapporte Reuters. Certains éleveurs sont pointés du doigt par les organisations de défense des animaux pour le traitement qu’ils infligent aux bêtes élevées pour leur pelage. Des activistes ont récemment publié des vidéos capturées à la sauvette dans une douzaine de fermes. Le constat est désolant : des renards et des visons y sont entassés dans des cages minuscules, et vivent dans un tel état de frustration qu’ils s’attaquent entre eux. Certains ont des oreilles ou des pattes arrachées. "Nous avons clairement constaté des violations des droits des animaux dans toutes les fermes que nous avons visité", explique Per Arne Toellefsen, du Réseau pour la Liberté Animale. 

La vidéo n'a pas encore été traduite en français, mais les images parlent d'elles-mêmes.

Vos commentaires