En ce moment
 
 

Bruxelles: un tram démarre sans elle, mais avec son bébé (vidéo)

 
 

Plus de peur que de mal pour une mère et son fils, séparés par une porte de tram refermée précipitamment. Grâce à l’aide providentielle d’un passant, la mère a pu récupérer son enfant en quelques minutes.

Les faits se sont déroulés peu avant 6h00 mercredi à Bruxelles, gare du midi. Une dame avec un bébé et une valise a tenté de monter dans un tram de la ligne 3. Mais après y avoir fait entrer le landau avec l'enfant, les portes du tram se sont refermées alors qu'elle s'était retournée pour prendre sa valise sur le quai.

 

Une aide providentielle

Désemparée et en pleurs, regardant le véhicule s'éloigner avec son fils seul à l'intérieur, la dame a alors été aidée par une passant. Celui-ci venait justement d'accompagner sa femme... qui se trouvait alors dans le même tram que l'enfant. Après l'avoir contactée par téléphone et grâce à la collaboration des chauffeurs de la STIB, la mère a pu retrouver son fils sain et sauf à l'arrêt suivant.

Ce bienfaiteur providentiel s’appelle Cheik Fita. Il raconte les détails de cette mésaventure qui finit bien sur son site cheikfitanews.net. "J'ai eu le réflexe d'appeler ma femme directement. Parce que si elle n'avait pas été dans le tram, la poussette allait rester dedans jusqu'au terminus!", a-t-il confié par téléphone à la rédaction de RTLinfo.be.

Rien à signaler

La STIB n'a trouvé nulle trace de l'incident dans les registres du dispatching de la société. Mais selon son porte-parole, il est possible qu'étant donné l'absence de conséquence et le faible retard engendré par l'attente du tram suivant à l'arrêt Lemonnier, les employés n'aient pas jugé cela utile de le signaler. Selon M. Fita, le tram suivant arrivait seulement 2 minutes après celui qui est parti avec l'enfant. L'incident a donc été réglé en à peine 5 minutes.

Ci-dessous, la vidéo tournée par M. Fita à l'issue de l'aventure. La maman vient de monter dans le tram où l'attendait son enfant et l'homme a juste le temps de lui demander son sentiment avant que le tram ne reprenne sa route.




 

Vos commentaires