Problèmes opérationnels et "climat social néfaste" à la Stib: des syndicats menacent de mener des actions dès demain

Problèmes opérationnels et

La CGSLB mènera des actions dès vendredi à la Stib si le climat social n'évolue pas, a-t-elle fait savoir jeudi par communiqué. Une réunion "de la dernière chance" est prévue vendredi en matinée avec la direction. Si cette dernière "reste sourde à nos revendications", le syndicat libéral entamera des actions dès 14h00 afin d'"obtenir des engagements fermes et des résultats immédiats".

Problèmes opérationnels engendrant "un climat social néfaste" sont au centre des préoccupations syndicales. CGSP et CGSLB ont déposé un préavis de grève. Une réunion entre direction et syndicats a eu lieu mercredi mais n'a livré aucun résultat, selon les deux formations.

A contrario, la Stib a qualifié la réunion de constructive et précisé que la conciliation devait encore se poursuivre. "La direction propose de débattre des différents points en étalant la concertation dans le temps, or nous voulons des engagements fermes et visons des résultats immédiats", a souligné la CGSLB.

La CGSP dénonce, elle, de nombreux manquements, notamment en termes de matériel, mais aussi de multiples projets au sein de l'unité 'Field Support', une des principales unités de la Stib, qui doit notamment assurer la qualité et la sécurisation du parcours du client et la sécurisation du personnel.

La CSC-Services publics a indiqué qu'un préavis de grève "n'était pas dans les cartons", souhaitant mener des négociations correctes.

Vos commentaires