En ce moment
 
 

Salah Abdeslam, "affaibli et apeuré", est arrivé à la prison de Bruges en ambulance: il refuse son extradition vers la France

  • Le point sur la 1ère audition de Salah Abdeslam par les enquêteurs

  • Salah Abdeslam a été auditionné par une juge et des enquêteurs

  • La%20famille%20de%20Salah%20Abdeslam%20est%20soulag%C3%A9e%2C%20d

 
Arrestation de Salah Abdeslam

Salah Abdeslam dort donc derrière les barreaux ce soir. Il a été transféré dans un quartier sécurisé de la prison de Bruges. Cet après-midi, il a été placé sous mandat d'arrêt. Inculpé avec son complice, Amine Choukri, de participation à des assassinats terroristes et aux activités d’un groupe terroriste. Salah Abdeslam ne veut pas être extradé vers la France.

Salah Abdeslam est arrivé en ambulance à la prison de Bruges. Celle-ci était escortée de deux véhicules de police et d'un hélicoptère de la police fédérale. Salah Abdeslam a été inculpé plus tôt dans la journée de samedi de participation à des assassinats terroristes et de participation aux activités d'une organisation terroriste.


Une cellule hautement surveillée

Peu avant 18h, deux policiers armés et encagoulés étaient présents à l'entrée de la prison de Bruges. Les derniers visiteurs quittaient alors le complexe pénitentiaire. A 18h20, un hélicoptère de la police fédérale survolait la prison et peu après, une ambulance est entrée dans l'enceinte, escortée de deux véhicules policiers. Abdeslam est donc écroué à la prison de Bruges, en régime de sécurité "individuel et particulier". Le département, où chaque détenu a donc un traitement individuel, est hautement sécurisé. Les cellules bénéficient de double portes, tout le mobilier est fixé au sol ou au mur à l'aide de boulons et est construit avec du matériel solide. La télévision se trouve quant à elle derrière du plexiglas. Par ailleurs, les objets de la cellule sont contrôlés quotidiennement pour éviter que le détenu ou une autre personne puisse se blesser.



"Affaibli et apeuré"

Salah Abdeslam a été appréhendé vendredi vers 16h40 lors d'une opération des forces spéciales menée rue des Quatre vents à Molenbeek-Saint-Jean. Blessé, il a dans un premier temps été emmené à l'hôpital Saint-Pierre pour y être soigné. Samedi matin, vers 8h00, il a été transféré en ambulance dans les locaux de la police judiciaire fédérale à Bruxelles. Locaux qu'il a quittés vers 17h, après avoir été placé sous mandat d'arrêt et inculpé de participation à des assassinats terroristes et de participation aux activités d'une organisation terroriste. Il lui a également été signifié un mandat d'arrêt européen émis par la France, mais Salah Abdeslam s'est opposé à son extradition. Il a par contre décidé de coopérer avec la justice belge, selon son avocat, Sven Mary. Il comparaîtra mercredi devant la chambre du conseil. L'avocat a également précisé au journal 'La Capitale' que son client est "apeuré et affaibli" bien que "son état de santé n'est pas problématique." Par ailleurs, maître Nathaile Gallant, avocate de Mohamed Abdeslam (frère de Salah) a fait savoir que la famille est "soulagée' que la cavale ait pris fin.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires