En ce moment
 
 

Confinement coronavirus: la VUB oblige ses étudiants résidant en kot à rentrer chez eux

Confinement coronavirus: la VUB oblige ses étudiants résidant en kot à rentrer chez eux
CORONAVIRUS

La Vrije Universiteit Brussel (VUB) oblige tous ses étudiants résidant en kot à rentrer chez eux. La règle ne s'applique pas aux étudiants qui occupent un kot sur le campus de Jette étant donné que bon nombre d'entre eux prêtent main-forte à l'hôpital universitaire de Bruxelles (UZ Brussel). Les universités francophones n'ont, quant à elles, pas imposé de mesures similaires sur leurs campus.

Passé à un mode d'enseignement à distance la semaine dernière, la VUB avait déjà encouragé tous ses étudiants résidant en kot à rentrer chez eux. La communication de l'université envoyée aux étudiants aujourd'hui stipule que la recommandation devient maintenant une obligation. Ainsi, la VUB veut s'assurer que la distanciation sociale soit pleinement respectée et que les étudiants ne se rassemblent plus dans les résidences ou sur le campus. Toute personne qui ne respecte pas la règle peut faire l'objet d'une procédure disciplinaire ou se voir refuser l'accès à sa chambre. Les étudiants résidant en kot de la VUB, mais qui ne peuvent momentanément pas rentrer chez eux, doivent le signaler immédiatement au service logement de l'université. Un groupe Facebook a été créé pour les étudiants qui ne peuvent pas rentrer chez eux.

Exceptionnellement, la mesure ne s'applique pas aux étudiants qui résident sur le campus de Jette. Ils doivent se conformer aux règles relatives à la distanciation sociale, mais ne sont pas obligés à rentrer chez eux étant donné que nombre d'entre eux prêtent main-forte au sein des services de l'UZ Brussel. Les universités francophones n'ont pas pris de mesures restrictives aussi sévères mais encouragent néanmoins leurs étudiants à rentrer chez eux depuis la semaine dernière. "La majeure partie des étudiants de l'université est rentrée à la maison mais il y a également un certain nombre de personnes qui doivent rester sur le campus en raison de la fermeture des frontières de leurs pays ou de l'absence de connexion internet chez eux.", indique la porte-parole de l'UNamur.

> CORONA BELGIQUE: consultez les dernières infos liées au coronavirus en Belgique

 

Vos commentaires