En ce moment
 
 

Après 2 ans d'absence, les Montois ont enfin célébré le Doudou: "On est émus"

 
 

Ce dimanche, c'est le point d'orgue des festivités du Doudou, avec notamment le combat dit du "Lumeçon" qui a eu lieu sur la Grand-Place de Mons.

C'est le grand jour à Mons ce dimanche. Après deux années d'absence en raison de la crise sanitaire, le combat appelé "Lumeçon" fait son grand retour sur la Grand-place. Dès 12h30, Saint-George a fait face au Dragon. Un moment très attendu par les Montois après trois années d'absences. Pour l'occasion, la foule était en délire. " C'est une première pour notre fille. On est très content et heureux qu'elle soit là", s'enthousiasme un père de famille. 


© RTL INFO
 

Mais avant cela, la journée a commencé à 7h45 par la messe solennelle de la Trinité à la Collégiale. Ont suivit le cortège de Saint-Georges, la pose de la Châsse sur le Car d'Or, la sortie du "Dragon", et la Procession du Car d'Or de la Rampe Sainte-Waudru vers le centre-ville. C'était l'un des moments les plus spectaculaires à vivre ce dimanche, au pied de la Collégiale Sainte-Waudru, l'arrivée de ce char d'apparat de 2 tonnes remonte la rampe, tiré par 6 chevaux de trait et poussée par une foule très dense.

Pour éviter que quelqu'un ne passe en dessous, il s'agit de respecter certaines règles. "La tradition veut que les Montois poussent le Car d'Or. Nous leur demandons de respecter simplement  cette tradition à la lettre. Poussez le Car d'Or, ne vous agglutinez pas sur les flancs. Ce sont les endroits les plus dangereux. On n'agrippe pas le Car d'Or ! Si on se pose sur les flancs, il y a un risque de glissade. Dans ce cas-là, les roues du Car d'Or peuvent faire pas mal de dégât. Quand on est à l'arrière du Car d'Or, on se respecte, on s'assure de pouvoir continuer la fête et on respecte aussi ce véhicule qui a plus de 4 siècles et auquel on tient beaucoup", détaille Emmanuel Godefroy, président de la Procession du Car d'Or.


© RTL INFO
 

La procession du Car d'Or a démarré à 9h30. Environ 1.800 participants, répartis en une soixantaine de groupes, défilent en costumes d'époque dans les rues de la Cité. "On est émus, on a chaud au cœur et on a les larmes aux yeux", explique une Montoise en habit traditionnel. "Nos enfants font la procession et ça nous a manqués", poursuit-elle. "Ça met du baume au cœur après 2 ans d'absence. Une ville sans doudou c'est une ville morte!", plaisante une autre. "Je pense que ça manquait à chaque Montois et qu'aujourd'hui chaque Montois a le cœur rempli d'émotion", exulte un autre participant.

Et ces festivités rituelles se répéteront le dimanche 19 juin sur la Grand-place dans le cadre du "Petit Lumeçon" dont le but est de transmettre la tradition aux enfants. La remontée de la Châsse de Sainte-Waudru à la Collégiale ponctuera en fin d'après-midi la fin officielle de la Ducasse de Mons. Enfin, à Mons, les festivités dureront jusqu'à Mardi. 


© RTL INFO
 


 

Vos commentaires