En ce moment
 

Élan de solidarité pour aider la famille du petit Noah, mort dimanche dans l'incendie de leur maison à Bernissart

  • Solidarité à Bernissart suite au décès d

  • Dernières infos sur l

 

La collecte réalisée par l'école de Bernissart pour aider les parents qui ont perdu leur fils et leur maison dimanche dans un incendie a parfaitement débuté lundi matin. De nombreux dons sont déjà arrivés.

L'école communale de Bernissart a organisé une collecte pour venir en aide à la famille du petit Noah, 7 ans, retrouvé mort dimanche dans les décombres de leur maison en feu. En plus de la perte de leur plus jeune enfant, cette famille nombreuse n'a plus rien. C'est pourquoi depuis 9h ce matin, les dons affluent à l'école où était scolarisé l'enfant.

"Ils vivent un double drame. Il faut qu'on soit tous solidaires et les aider un maximum", témoigne une des mères de famille venue apporter son aide. "J'ai été très touchée par ce drame. J'ai amené des vêtements, des chaussures, tout ce que j'ai pu trouver", explique une autre.

A 13h, la collecte s'était déjà révélée inespérée. Table, chaises, électro-ménagers, "j'ai même vu un salon-divan arriver. Tout le monde est sensible face à ce malheur", détaille une des enseignantes réquisitionnées pour la bonne cause.

Pendant que certaines trient la centaine de vêtements reçus, d'autres gèrent les propositions de dons, classées en fonction des biens matériels déjà reçus.


Une aide psychologique pour les enfants de l'école

Les enfants présents, eux, sont et seront accompagnés par une cellule psychologique. "Nous avons eu la psychologue du service de police qui est déjà venue voir les enfants du camp de vacances. On a déjà planifié un rendez-vous pour la rentrée comme ça les élèves qui étaient dans la classe de Noah pourront bénéficier d'une aide psychologique", explique Anne-Sophie Demaraix, la directrice de l'école communale de Bernissart, qui espère aussi la mobilisation des commerçants de la commune.

Voilà qui devrait permettre à la famille de se meubler et de s'habiller une fois que leur logement d'urgence fourni par la commune sera disponible. En attendant, ils sont logés dans un hôtel de Péruwelz.


Noah aurait joué avec des allumettes

Quant à l'enquête, elle suit son cours. Les différents rapports des experts qui se sont rendu dans la maison dimanche seront analysés et l'autopsie du jeune garçon a eu lieu lundi après-midi. Les enquêteurs n'excluent aucune hypothèse à ce stade, même si selon le témoignage d'un enfant, le petit Noah avait déjà joué avec des allumettes dans la maison et il se pourrait que ça ait été le cas dimanche matin.

Il était 9h40 quand les pompiers ont été appelés pour un feu de toiture dans la maison située rue Lotard, dans le centre du village. Quand les premiers hommes du feu sont arrivés sur les lieux, la maison était entièrement ravagée par les flammes. Deux adultes et quatre enfants ont réussi à sortir de la maison mais pas le plus jeune qui se trouvait dans le grenier, où les pompiers ont fait la macabre découverte.

Vos commentaires