En ce moment
 
 

Julien, 63 ans, hospitalisé après de possibles années de maltraitance: sa belle-fille et le frère accablés par des témoignages

Julien, 63 ans, hospitalisé après de possibles années de maltraitance: sa belle-fille et le frère accablés par des témoignages
(c)BelgaImage

La justice de Charleroi s'intéresse à une possible affaire de maltraitance grave dans une habitation de la rue Bougnou, à Dampremy. Selon les informations des journaux Sudpresse, Julien, 63 ans, a été la victime de Carissa sa belle-fille et Michaël, le frère de celle-ci. Il est actuellement hospitalisé.

Julien Bogaerts a subi un calvaire de plusieurs années selon les informations des journaux Sudpresse. Cet homme de 63 ans, diminué par plusieurs AVC (accident vasculaire cérébral, ndlr), aurait été victime de nombreux actes de maltraitance de la part de sa famille et de sa belle-famille. Frappé, insulté, humilié et affamé, Julien est hospitalisé depuis le 22 août dernier.

A l’origine de ces actes se trouverait Carissa, 30 ans, la belle-fille de Julien et Michaël, 23 ans, le frère de Carissa. "Carissa est méchante, elle me frappe sur la tête avec ma canne pour ne pas laisser de trace. Elle prend ma carte de banque et elle prend tous mes sous… Elle ne me donne rien", affirme Julien. Michaël se serait lui aussi rendu responsable de différents sévices. "Insultes, des crachats, des coups de pied…" commente une personne anonyme, témoin de la scène, auprès de Sudpresse. Cette même source indique que "la femme de Julien, en chaise roulante, devait s’occuper du ménage : Carissa prétendait ne rien faire, ni même à manger… Même les petits-enfants de Julien, voyant leur grand-père maltraité, lui donnaient des coups de pied au derrière." La femme de Julien, maintenant décédée, aurait aussi été la victime de ces actes. "Julien et sa femme, quelquefois, n’avaient qu’un œuf comme tout repas de la journée ! Les fils étaient violents et s’en prenaient aussi au voisinage. On a dû faire appel à la police à plusieurs reprises… On a ouvert le champagne quand on a appris que la famille s’en allait", déclare un ancien voisin de la famille à Sudpresse.

Julien a été sauvé par une voisine qui l’a aperçu dans un état déplorable par la fenêtre dans son habitation rue Bougnou, à Dampremy. La voisine a alors immédiatement appelé la police. Lorsque ces derniers sont arrivés sur place, Carissa et Michaël ont été arrêtés et Julien a été conduit directement à l’hôpital. Les deux prétendus bourreaux nient la plupart des faits. Une enquête est en cours.

Vos commentaires