En ce moment
 

L'élargissement de l'Escaut à Tournai, un chantier wallon essentiel: "Le transport fluvial a de nombreux avantages"

Les travaux d'élargissement de l'Escaut actuellement en cours à Tournai doivent permettre aux péniches de gros gabarit de traverser la ville. Des travaux essentiels pour le développement économique. Nos journalistes Ludovic Delory et Emmanuel Tallarico se sont rendus sur place.

Les péniches passent à quelques mètres seulement des berges. L'Escaut, en plein centre de Tournay, représente un passage difficile pour les bateliers. Depuis près d’un an, la phase 1 de l’élargissement se concentre sur le quai Saint-Brice, véritable goulot d’étranglement.

"Nous avons seulement 19 mètres pour pouvoir faire passer des bateaux. On doit augmenter cette largeur de l’ordre de 8 mètres afin de pouvoir faire passer des péniches de 2.000 tonnes en toute sécurité", explique Christophe Vanmuysen, inspecteur général de la direction des voies hydrauliques.

Les travaux devraient être terminés pour les vacances d’été. Les Tournaisiens qui habitent le long des quais verront bientôt le paysage changer. En juin, le vieux Pont-à-Ponts actuel sera remplacé par un pont moderne d’une soixantaine de mètres fabriqué dans une usine d’Andennes.

De nombreux avantages par rapport au transport routier

Élargir le fleuve pour autoriser le passage des péniches à gros gabarits: la liaison Seine-Nord-Escaut permet de transporter des matériaux lourds dans une perspective de développement durable.

Une péniche de 2.000 tonnes équivaut à une centaine de camions poids lourds. Le centre-ville de Tournais devra s’adapter pour relier les ports de l’Europe.

"Le transport fluvial a de nombreux avantages par rapport au transport routier, que ce soit au niveau environnemental, que ce soit au niveau économique. En termes de gestion aussi", indique Christophe Vanmuysen. "On a adapté également différentes infrastructures pour permettre ce développement lié aux différents terminaux multimodaux, que ce soit en Wallonie ou en Flandres", ajoute-t-il.

Vos commentaires