En ce moment
 
 

Privés de course-poursuite: les policiers de Fléron recadrés après un accident qui coûte cher à la zone

 
 

Les policiers de Fléron ne peuvent plus courir après les voleurs. Dans le courant du mois d'août, un agent a sinistré un véhicule qui valait beaucoup d'argent alors qu'il poursuivait un homme. Furieux, le chef de corps a envoyé un courrier à tous les hommes de la zone les obligeant de stopper les courses poursuites, indiquent nos confrères de SudPresse.

Ce rappel à l'ordre a été envoyé aux 70 membres de la zone de police de Fléron. Le chef de corps dénonce la vitesse excessive de deux policiers qui ont eu un accident au début du mois en tentant d'intercepter une voiture suspecte. Le véhicule de police, équipé de plus de 50.000 euros de matériel est déclassé, et dans un accès de colère, le chef de corps écrit qu'"il est désormais interdit d'engager la moindre course poursuite, quelle que soit la situation rencontrée, sous peine de sanctions disciplinaires et pénales". En gros, désormais sur la zone, les suspects qui roulent trop vite, on les laisse partir. 

"Je ne voudrais pas que tous les malfrats se disent que sur la zone, on peut tout se permettre sans risquer d'être poursuivis par la police, ça je n'y tiens pas du tout évidemment", commente le bourgmestre, Didier Henrottin.

De nombreux policiers sont évidemment surpris, voire démotivés par ce message. Car lorsqu'ils constatent une infraction, ils doivent pouvoir suivre, poursuivre ou intercepter l'auteur. Évidemment la question est : avec quels moyens et quelles formations ?

"C'est excessif... c'est excessif parce que face à un crime, un délit, les policiers doivent réagir, estime Fabrice Discrit, membre du syndicat national du personnel de police et de sécurité. On ne peut pas laisser passer comme ça des infractions, laisser passer des crimes devant nous et nous déplorons l'absence de formation à la conduite, tant dans le cadre de la formation de base des policiers que dans le cadre de la formation continue".

Le chef de corps est indisponible pour l'instant mais reconnaît que sa note a besoin d'être nuancée pour être mieux comprise. 




 

Vos commentaires