En ce moment
 
 

"Coronalert inutilisable pour une partie de la population": pourquoi certains smartphones ne peuvent pas installer l'application belge de traçage du coronavirus?

 
 

Tous ceux qui utilisent un smartphone âgé de plus de 5 ans ne peuvent pas installer l'application Coronalert, disponible officiellement depuis ce mercredi 30 septembre. Or, en Belgique, il y a de nombreux "vieux" iPhone qui circulent encore (c'est moins le cas des smartphones sous Android). Et leurs propriétaires ne sont pas contents. Explications.

Vous en avez forcément entendu parler: l'application Coronalert est disponible à l'installation. Elle a pour but d'analyser anonymement tous les smartphones que vous rencontrez (et qui sont équipés de cette application), puis d'alerter tous ceux dont vous vous êtes rapprochés à une telle distance durant une telle durée, si bien entendu vous êtes contrôlés positif et que vous le signalez. L'application fonctionne également dans le sens inverse, vous l'aviez deviné (voir les détails).

Cette application est gratuite, et téléchargeable par les utilisateurs d'iPhone (Apple) ou de tous les smartphones sous Android (Samsung, Sony, LG, Motorola, OnePlus, Xiaomi, etc). Pour les utilisateurs Huawei, ça dépend de l'appareil. S'il s'agit d'un smartphone récent comme le P40, il n'est pas équipé du magasin d'applications de Google (voir explication), et devra attendre quelques temps avant que Coronalert soit adapté aux services mobiles de Huawei. S'il s'agit d'un Huawei plus ancien (compatible avec Google), alors l'application est disponible sur le smartphone.

Pas tous les iPhone…

Une application très disponible, donc, mais quelques personnes ont contacté la rédaction de RTL INFO pour se plaindre mercredi matin. "Coronalert est inutilisable pour une partie non négligeable de la population ayant un iOS de plus de 5 ans. Ou comment mettre une partie de la population en seconde classe numérique: les plus jeunes qui utilisent du seconde main, les moins geeks, les plus précaires ou les plus âgés moins à la pointe. Bref, des cibles importantes sont mises à l'écart!", nous a écrit Olivier de Bruxelles via le bouton orange Alertez-nous.

Même constat pour Marie, de Braives: "J’attendais avec impatience de télécharger l’application. Je veux faire partie de ceux qui font avancer le combat et le gagner. Mauvaise blague ce matin: mon iPhone 6 arrête les mises à jour à partir de l’iOS 12.4.8. Je fais comment ? Après qu’on ne s’étonne pas que personne ne télécharge l’application !"

"Fabuleux ! Mon iPhone 5s ne peut pas mettre iOS 13, donc impossible d'installer l’application Covid ! Merci la Belgique", s'insurge Stéphane.

Quel est le problème ?

Comme l'expliquent en partie nos témoins, le problème vient du 'grand âge' de leur smartphone. On n'est pas là pour débattre de la durée de vie des iPhone (sachez cependant qu'elle est bien supérieure à n'importe quelle autre marque de téléphone), mais les smartphones d'Apple datant d'avant 2015 ne peuvent pas télécharger l'application.

C'est une question de capacité d'être mis à jour. Vous l'ignorez sans doute, mais tous les ans, Google et Apple sortent une nouvelle version de leur système d'exploitation mobile. Cet automne, Android en est à la 11e, Apple à la 14e.

Contrairement à Android (chaque constructeur doit adapter la mise à jour), chez Apple, ces nouvelles versions sont téléchargeables directement par tous les propriétaires d'iPhone. Enfin presque, car le matériel (puce, mémoire, etc) doit être compatible avec les nouvelles fonctionnalités amenées par la nouvelle version du système d'exploitation.

On en vient à l'explication du problème du jour: les iPhone 6 et 6 Plus sortis en 2014, ainsi que tous les iPhone plus anciens (le 5s de 2013, le 5 de 2012, etc…), n'ont jamais pu aller plus loin dans les mises à jour qu'iOS 12.

Or, l'application Coronalert a besoin d'iOS 13 au minimum pour être installée et fonctionner correctement. CQFD.

Le rôle d'Apple et Google dans les "Notifications d'exposition au Covid-19"

Pourquoi iOS 13 ? Ce n'est pas une question de mauvaise volonté du développeur de l'application, qui s'explique dans les FAQ:

"Apple a introduit l’API de notification d’exposition requise avec iOS 13.6.1. Apple ne prend plus en charge certains iPhones devenus obsolètes. Malheureusement, nous ne pouvons pas influencer cette situation", peut-on lire sur cette page.

Pour bien comprendre cette histoire, il faut évoquer brièvement le rôle de Google et Apple. Il y a quelques mois (voir les détails), ils ont ajouté une fonction via une mise à jour de tous les smartphones. Elle s'appelle: Notifications d'exposition au Covid-19. Inactive par défaut, celle-ci permet aux applications officielles de traçage comme Coronalert de mieux fonctionner, notamment au niveau des permissions d'accès à la localisation, au Bluetooth, etc. Tous ceux qui ont téléchargé l'application ont d'ailleurs dû autoriser l'accès à ces notifications.  

Mais pour bénéficier de cette option, il faut la dernière (ou l'avant-dernière) version d'iOS, à savoir 13 (ou 14).

Notez que du côté d'Android, c'est plus souple. Il faut Android 6 au minimum. Ce système d'exploitation est sorti en 2015 (un an après l'iPhone 6, donc), mais comme nous vous l'expliquions, les smartphones Android disparaissent plus vite que les iPhones, donc on entendra sans doute très peu parler de propriétaires de Samsung ou Huawei mécontents…




 

Vos commentaires