En ce moment
 

"J'odore": des étudiants d'une école de Woluwe ont inventé les chaussettes parfumées

Mini-Entreprise

Des élèves de 5e secondaire du Lycée Mater Dei de Woluwe-Saint-Pierre ont mis sur pied, en quelques mois, une mini-entreprise qui vend déjà un produit très étonnant: une paire de chaussettes que l'on peut parfumer à souhait dans un petit pot ! Rencontre et explication.

Il y a quelques semaines, nous vous parlions d'une sympathique bande d'élèves de rétho du Collège Saint-Hubert de Watermael Boitsfort. Dans le cadre du concept "mini-entreprise", ils avaient réalisé un jeu vidéo "sans l'aide de personne".

Nous évoquons aujourd'hui une autre mini-entreprise, un peu plus féminine: "J'odore". Une équipe de 8 élèves de 5e secondaire du Lycée Mater Dei de Woluwe-Saint-Pierre vend déjà un produit plutôt étonnant: des chaussettes parfumées !

"J'odore est un parfumeur de chaussettes, sous forme de pot à confiture avec des chaussettes et une bille de bois imbibée d'huile essentielle dedans. Ce petit système ingénieux vous permet de faire sentir bon vos pieds tout au long de la journée, à condition de laisser des chaussettes propres dedans pendant la nuit", peut-on lire sur la page Facebook de cette mini-entreprise.

jodore2

D'où vient cette drôle d'idée ?

Pour en savoir plus sur les origines de ce projet pour le moins original, nous avons discuté avec Clara, qui fait partie de l'équipe.

"Nous avions un conseiller dès le départ. On a cherché une problématique, puis on a cherché un produit. On a aussi fait une étude de marché, ensuite on a trouvé cette idée de parfumeur de chaussette. On l'a prise comme un défi, c'était notre première idée", nous a-t-elle expliqué, après avoir contacté la rédaction de RTL info via la page Alertez-nous.

Il a fallu cependant quelques réunions pour en arriver au concept du petit pot avec les chaussettes et le bâtonnet parfumé à l'huile essentielle.

jodore3

En demi-finale…

Tout a ensuite été très vite. "On est actif depuis 6 mois" seulement, mais il est déjà possible d'acheter ces chaussettes parfumées et régulièrement (Saint-Valentin, printemps, etc), il y a des versions spéciales, avec d'autres couleurs, d'autres matières, d'autres décoration du petit pot.

Les 8 membres ont chacun leur rôle à jouer. "On a plusieurs départements: commercial, financier, technique, etc…"

Actuellement, "après avoir vendu 100 paires de chaussettes", via la page Facebook ou sur quelques petits marchés locaux, la prochaine étape de "J'odore", c'est la demi-finale du concours entre toutes les mini-entreprises de Belgique.


Et après ?

Au bout du chemin de cette expérience "mini-entreprise", il y a même une finale européenne. "Mais qu'on gagne le concours ou pas, on peut tout de même continuer l'aventure. On créerait alors une vraie entreprise, une vraie SPRL", nous a expliqué Clara.

Cependant, cette équipe de jeunes étudiants de 5e secondaire "ne sait pas encore quel sera l'avenir de J'odore". Bien logiquement, "on est plusieurs à vouloir se concentrer sur notre dernière année de secondaire".

 jodore4

Vos commentaires