En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: ils renoncent à un achat pour leur magasin de Hastière et donnent 10.000€ à un hôpital

Coronavirus en Belgique: ils renoncent à un achat pour leur magasin de Hastière et donnent 10.000€ à un hôpital
CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique permet de mettre en valeur de beaux gestes de solidarité, a voulu nous montrer une habitante de Hastière via le bouton orange Alertez-nous. Un commerce de proximité est indispensable selon elle et il s'est distingué mercredi avec un don de 10.000€ en faveur du CHU de Dinant.

Hastière est un village d'un peu plus de 5.000 habitants près de Dinant en province de Namur. En cette période de confinement, une partie de la population se rend au magasin de l'enseigne Spar tenu par Alexandre et Jérôme. Il y a un peu plus d'un an, ce couple de 26 et 30 ans a racheté ce commerce vieux d'une trentaine d'année et qui emploie aujourd'hui 20 personnes. "Je suis issu du village", explique Jérôme Tricnaux, le co-gérant. "Nous avons repris le commerce avec comme objectif d'y recréer une dimension familiale et conviviale ainsi que de faire revivre tout le quartier. Il existe d'autres magasins alimentaires à Hastière, et ils ont beaucoup de courage d'ailleurs, mais nous avons la chance de posséder le plus grand assortiment. Nous sommes donc très fréquentés".

Eve, qui nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous, ressent cet aspect de proximité. "Le magasin est indispensable si on ne veut pas faire trop de route", confie la citoyenne de Hastière. "Mais c'est un plaisir de s'y rendre car le personnel est toujours souriant".

Une employée couturière nous a fabriqué des masques. Certains clients nous en ont également apporté

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos

"Des clients nous ont apporté des masques"

L'annonce du confinement a été un choc pour les gérants. "Nous avons tout d'abord pensé à nos collègues indépendants, qui sont aussi nos voisins et nos clients", poursuit Jérôme Tricnaux. "Quand l'Horeca a dû fermer, on s'est dit qu'on devait se préparer au pire. Dès le premier jour, on a mis des règles strictes en interne. Nous avons la chance d'avoir une employée couturière. Elle nous a fabriqué des masques. Certains clients nous en ont également apporté. Les caissières ont aussi droit à une pause toutes les demi-heures pour se laver les mains et souffler. Car le rythme est effréné. Nous avons, pour finir, limité la fréquentation du magasin à 20 personnes en même temps au lieu des 80 habituelles".

On s'est rendu compte de la détresse du secteur médical

Mais Jérôme et son mari se sont distingués d'une autre manière mercredi. Le couple a mis de coté son projet d'achat de machine pour le rayon boucherie et a décidé de faire un don de 10.000€ au CHU de Dinant. "Certains de nos clients travaillent dans le milieu médical. En discutant avec eux, nous nous sommes rendu compte de la détresse du secteur. On sait qu'il y manque de l'argent. Nous, on en a mis de côté pendant huit mois pour acquérir cette machine. Ca aurait été un achat de confort mais on peut s'en passer pour le moment. Nous avons donc décidé de faire un geste. J'espère qu'on va ouvrir la voie à d'autres entrepreneurs".

C'est ce geste qui a poussé Eve à nous contacter via le bouton orange Alertez-nous. "J'ai voulu les mettre à l'honneur car c'est incroyable ce qu'ils ont fait. Ils méritent amplement la reconnaissance des gens".

L'annonce du don a en tout cas largement dépassé les frontières du petit village de bord de Meuse. Plus de 1000 personnes ont déjà réagit à la publication Facebook de Jérôme et d'Alexandre.

> CORONAVIRUS SYMPTÔMES: voici les signes qui montrent que vous pourriez avoir le Covid-19

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires