En ce moment
 

Cœur de Pirate blessée par les messages de "haine générale" qu'elle a reçus après son coming-out: "On m’a dit que j’étais une mauvaise mère"

Cœur de Pirate blessée par les messages de
 
 

Il y a un mois, juste après la tuerie d'Orlando, Béatrice Martin annonçait son divorce et faisait son coming-out. Elle a été sévèrement critiquée suite à ces révélations.

Dans une interview au magazine Vogue, la chanteuse Cœur de Pirate est revenue sur les réactions difficiles qu'elle a subies après avoir fait son coming-out. Au lendemain de la tuerie dans une boite gay d'Orlando, elle écrivait une lettre dans laquelle elle annonçait son divorce et révélait son identité sexuelle.

"Certains ont dû apprendre la véri­table sexua­lité de leurs proches en même temps que leur mort. Les victimes n’ont pas pu faire leur coming-out comme elles le souhai­taient. Je fais mon coming-out pour ma fille qui a besoin d’ap­prendre que l’amour n’a ni race, ni reli­gion, ni genre, ni orien­ta­tion", a écrit la maman d'une petite fille de 4 ans.

Dans le magazine, la Québécoise révèle que cela a été très mal perçu par une partie de son public dans sa ville natale, Montréal. "C’est fasci­nant, dit-elle. À la seconde où j’ai fait mon coming-out, ça s’est litté­ra­le­ment empiré. J’ai reçu des commen­taires homo­phobes de partout. C’était juste une haine géné­rale. Les gens n’ont pas compris. Ils n’ont pas compris le terme 'queer'. Ils n’ont pas compris pourquoi je faisais ça".

La chanteuse a reçu des messages très blessants, remettant même en cause son rôle de maman. "On m’a dit que j’étais folle, que j’étais une mauvaise mère", révèle-t-elle.

Cœur de Pirate ne comprend pas qu'on puisse penser ainsi à l'heure actuelle : "C’est vrai­ment bles­sant de savoir que des gens pensent encore de cette façon. Ce n’est pas un problème d’être trans’ en 2016, mais beau­coup de gens ne comprennent toujours pas. Si j’étais un mec, peut-être que ça serait mieux", a-t-elle ajouté.


 




 

Vos commentaires