En ce moment
 

Le magicien Siegfried Fischbacher, du duo "Siegfried & Roy", est mort à Las Vegas

Le magicien Siegfried Fischbacher, du duo
 
 

L'illusionniste d'origine allemande Siegfried Fischbacher a disparu pour de bon: le survivant du célèbre duo de magiciens "Siegfried & Roy" est mort mercredi soir à son domicile de Las Vegas des suites d'un cancer, a-t-on appris jeudi auprès de son agent.

Siegfried était âgé de 81 ans et n'aura survécu que huit mois à son complice Roy, décédé en mai dernier de complications liées au Covid-19 à l'âge de 75 ans, lui aussi à Las Vegas, rappelle leur agent, Dave Kirvin, dans un communiqué transmis à l'AFP.

C'est dans la capitale mondiale du jeu et des shows clinquants que les deux hommes avaient connu la gloire pendant de longues années grâce à leurs numéros mettant en scène des fauves -- les fameux tigres blancs notamment -- et même des éléphants, qu'ils faisaient disparaître et réapparaître à leur guise sous les yeux ébahis du public.

Siegfried et Roy avaient commencé leur carrière à Las Vegas en 1967 dans des revues avant de devenir des stars mondiales dans les années 1980 grâce à leurs performances hors du commun. Les tigres blancs étaient leur marque de fabrique et c'est avec eux qu'ils se sont produits à partir de 1990, presque tous les soirs à guichets fermés, au célèbre hôtel casino Mirage, le plus grand établissement de Vegas à l'époque.

Mais en octobre 2003, le jour de ses 59 ans, Roy Horn avait été attaqué au cours d'une représentation par un tigre blanc du Bengale, Mantecore. Grièvement blessé, il en avait gardé de graves séquelles, notamment une perte de mobilité et du langage, et le show n'avait pas pu reprendre.

Siegfried & Roy n'avaient fait qu'une nouvelle apparition en 2009, avant de prendre officiellement leur retraite l'année suivante.

Né dans la ville de Rosenheim, en Bavière, en 1939, Siegfried aurait découvert sa vocation de prestidigitateur dès l'enfance, après être tombé sur un livre de tours de magie dans une boutique quand il avait huit ans.

A la fin des années 1950, il avait fait la rencontre de Roy Horn à bord d'un navire de croisière et ils avaient décidé de s'associer pour monter des numéros avec des animaux exotiques, d'abord à travers l'Europe, puis à Las Vegas. C'est à Paris qu'ils avaient été repérés et avaient gagné leur billet pour la capitale du jeu.

La soeur de Siegfried Fischbacher, Dolore, une religieuse vivant à Munich (Allemagne), a dit à la chaîne américaine NBC avoir parlé mercredi soir au téléphone à son frère, très affaibli par un cancer du pancréas en phase terminale, peu avant son décès dans le domaine de la "Petite Bavière" que le duo de magiciens possédait à Vegas.

"Il a seulement pu dire +OK+", a confié Dolore.




 

Vos commentaires