En ce moment
 

Meghan Markle: voici pourquoi sa nationalité britannique lui a été refusée

Meghan Markle: voici pourquoi sa nationalité britannique lui a été refusée
© Isopix
 
Meghan & Harry
 

Meghan Markle n'a pas obtenu la citoyenneté britannique après s'être installée aux États-Unis à la suite de son départ royal.

L'ancienne star des Suits a déménagé à Londres en novembre 2017 après ses fiançailles avec le prince Harry, qu'elle a épousé en mai 2019. Selon les directives mises en place par le gouvernement britannique, Meghan aurait pu entamer le processus d'obtention de la citoyenneté britannique après avoir passé un minimum de trois ans dans le pays. Mais la Californienne est retournée dans son pays d'origine en mars 2020, quelques mois avant d'atteindre le cap des trois ans au Royaume-Uni.

Meghan et Harry se sont installés à Los Angeles avec leur fils Archie, 19 mois, après un bref séjour au Canada suite à l'annonce, en janvier 2020, de leur démission de leur rôle de membres supérieurs de la famille royale. Un mois après leur départ, une source a déclaré à Us Weekly que Meghan "commençait à se sentir à nouveau elle-même". "Ils sont très contents et heureux d'être enfin installés", a ajouté la source.

Finalement, la famille s'est éloignée de la ville animée et a opté pour le quartier plus calme de Montecito à Santa Barbara, en Californie. Alors qu'ils approchent du premier anniversaire de leur "sortie royale", le couple a enfin trouvé son rythme.

"Harry n'a aucun regret de quitter la famille royale et est vraiment heureux à Montecito", a confié une autre source au début du mois. "Lui et Meghan profitent de leur nouvelle vie en Californie - être une famille normale et avoir la liberté de prendre leurs propres décisions sans que personne ne s'occupe d'eux."

"L'année 2020 a changé la donne pour Harry et Meghan, avec ses hauts et ses bas: le stress d'annoncer leur départ de la famille royale, de déménager trois fois, de faire face à la pandémie, de prendre d'énormes décisions commerciales, de créer Archewell, de faire face à la fausse couche", a expliqué une source après le début de la nouvelle année. "Cela les a rapprochés et a fait d'eux un couple plus fort".

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 10 janvier ? 

 




 

Vos commentaires