En ce moment
 

Polémique au Super Bowl: Jay Z et Beyoncé refusent de se lever pour l’hymne national (vidéo)

Polémique au Super Bowl: Jay Z et Beyoncé refusent de se lever pour l’hymne national (vidéo)
©ISOPIX
 
 

Ce dimanche soir, le Super Bowl était l’événement à ne pas manquer aux Etats-Unis. Dans les tribunes du Hard Rock Stadium de Miami, les stars se côtoyaient. Beyoncé et son époux Jay Z étaient présents avec leur fille aînée, Blue Ivy.

Alors que la chanteuse Demi Lovato inaugurait les festivités en interprétant le traditionnel hymne national américain, The Star-Spangled Banner,  Jay Z et Beyoncé sont restés assis. Pour plusieurs Américains, ne pas se lever lors de l’hymne national constitue un véritable sacrilège.

Ce choix de rester assis fait sans doute écho au mouvement lancé en 2017 par l'ex-quarterback des San Francisco 49ers, Colin Kaepernick, qui avait mis un genou à terre pendant l'hymne national pour protester contre les violences policières contre les noirs aux Etats-Unis.

Conséquence indirecte de cette affaire, le show du Super Bowl, d'ordinaire si attractif et convoité par les stars de la musique, a été délaissé l'an passé, Rihanna, Pink ou encoire Cardi B ayant refusé d'y participer en signe de soutien à Kaepernick.

Tant et si bien que c'est le groupe pop Maroon 5, accompagné par les rappeurs Travis Scott and Big Boi, qui ont tenté d'assurer le spectacle, sans rencontrer un franc succès.

En août, la NFL a conclu un partenariat avec la star du rap et homme d'affaire Jay-Z, un des fervents soutiens de Kaepernick, décrit comme une action en faveur de la justice sociale.

L'artiste, accusé par certains de privilégier l'argent et de trahir l'ancien 49er, avait déclaré que cela permettrait à la ligue de passer de la protestation à l'action.

Sa société Roc Nation abrite de nombreux artistes, parmi lesquels Shakira.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires