En ce moment
 

Traité de "Facho", Éric Naulleau veut en venir aux mains en plein direct: la sécurité intervient (vidéo)

Traité de
 
 

L’ambiance était électrique jeudi soir sur le plateau de Touche pas à mon poste. Éric Naulleau et Yassine Belattar ont échangé des noms d’oiseaux en direct, sous les yeux de Cyril Hanouna. "Naulleau, vous serez bientôt Premier ministre de Zemmour, laissez-moi parler avec Jordan", a lancé Yassine Belattar.

Dans un débat de plus en plus confus, l’humoriste a réédité ses attaques envers le critique littéraire : "Un facho à la fois", a-t-il lâché face à Éric Naulleau et Jordan Bardella, le président du Rassemblement national et député européen. Une remarque qui a déclenché l’ire du chroniqueur et essayiste : "Méfie-toi quand même, arrête un peu (…) D’où tu me traites de facho??".

Et Yassine Belattar d’en remettre une couche : "Tu es le pire bon à rien de l’histoire de ce pays, tu crois toujours que tu es de gauche, mais c’est toi qui as fait la courte échelle à Zemmour. (...) Je suis désolé de te faire faire ton coming out devant tout le monde, mais tu es pire qu’un facho parce que tu ne l’assumes même pas."

Puis Yassine Belattar a affirmé qu’Éric Naulleau s’apprêtait à "partir en courant dans le couloir". "Tu veux que je vienne te voir tout de suite?, lui a rétorqué l’intéressé. On va voir qui va partir en courant?!". Et Yassine Belattar de conclure : "Ça, ce n'est pas bien. Vous avez vu Jordan, la racaille n’est pas toujours là où on pense".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires