En ce moment
 

Une petite fille est née d’un embryon congelé depuis 27 ans: un record (photos)

Une petite fille est née d’un embryon congelé depuis 27 ans: un record (photos)
 
 

En 1992, Tina Gibson était âgée de deux ans quand un couple donnait ses embryons dans une clinique du Midwest des États-Unis pour congélation. En février 2020, Tina s’est fait implanter un de ces embryons. Fin octobre, elle accouchait d’une petite Molly.

Cette naissance, relatée dans les colonnes du New York Times, constitue le record mondial de l’embryon congelé pendant le plus de temps avant d’être implanté. Le record précédent était d’ailleurs détenu par les mêmes parents, Ben et Tina, qui avaient accueilli la sœur biologique de Molly, baptisée Emma, trois ans plus tôt. Emma avait été conçue à partir d’un embryon en provenance du même couple.

"Les deux grossesses se sont passées sans problème", raconte Tina. "Elles sont toutes les deux en parfaite santé". L’âge des embryons est une source de plaisanterie au sein du couple. "On blague toujours sur le fait qu’Emma a une ‘vieille âme’". À certaines occasions, la maman dit à propos d’Emma que c’est "le bébé des années 90" qui fait des siennes.

De quoi rassurer les futurs parents quant à la viabilité de leurs embryons

"Les patients demandent souvent combien de temps les embryons peuvent être congelés", raconte le docteur Mindy S. Christianson, directrice médicale du Johns Hopkins Fertility Center. "La réponse est souvent que l’on ne sait pas vraiment. Maintenant on peut dire qu’il y a des bébés nés d’embryons qui ont été congelés pendant 27 ans".

"Si un embryon survit bien à la décongélation, il devrait avoir autant de chance qu'un nouvel embryon", explique le docteur Jeffrey Keenan, directeur du National Embryo Donation Center. "Un embryon n'est jamais trop vieux", assure-t-il.

Selon le docteur Sigal Klipstein, directrice d'un programme de don d'ovules à Chicago, ce n’est pas tant la durée de congélation qui importe mais "la qualité de l'embryon au moment où il est congelé", explique-t-elle.

Ci-dessous, Molly.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.
Molly avec sa grande sœur Emma
Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires