Accueil People Royauté

Le roi Charles veut se réconcilier avec le prince Harry

Le roi Charles III serait désireux de se réconcilier avec le prince Harry, a rapporté mardi le Telegraph, citant des sources. "Les proches du roi insistent sur le fait qu'il a toujours dit clairement à quel point il aime ses deux fils et qu'il a gardé les canaux de communication ouverts ces dernières années, malgré les nombreuses attaques de la Californie."

Les sources ont ajouté que Charles, 74 ans, et son fils cadet, 38 ans, sont restés en contact et se sont rencontrés à plusieurs reprises lors des célébrations du jubilé de platine de la reine Elizabeth II en juin 2022.

Leur relation a "parfois été tendue", mais le monarque a "réitéré que sa porte restait ouverte et que le duc et Meghan Markle étaient les bienvenus à tout moment". Malgré leurs liens tendus, Charles devrait inviter Harry et Markle, 41 ans, à son couronnement le 6 mai.

Harry a affirmé dans un extrait récemment publié de sa prochaine interview sur ITV que sa famille n'a "montré absolument aucune volonté de se réconcilier", déclarant au journaliste Tom Bradby : "J'aimerais que mon père revienne. J'aimerais que mon frère revienne."

Dans la docusérie Netflix de Harry et Markle, "Harry & Meghan", le couple a raconté les difficultés qu'il a rencontrées avant de se retirer en tant que membre senior de la famille royale en 2020.

Harry a raconté dans un épisode que William s'est emporté lors d'une réunion de famille après que lui et Markle aient annoncé leur projet de déménager en Amérique.

"C'était terrifiant de voir mon frère me crier dessus, mon père dire des choses qui n'étaient tout simplement pas vraies, et ma grand-mère s'asseoir tranquillement et tout absorber", a-t-il déclaré.

Harry a également déclaré qu'il doutait d'obtenir un jour de véritables excuses de la part de sa famille. "J'ai dû faire la paix avec le fait que nous n'aurons probablement jamais de véritables comptes à rendre ou de véritables excuses (...) Ma femme et moi, nous allons de l'avant. Nous nous concentrons sur l'avenir."

Le roi n'aurait pas regardé la série, mais aurait été "profondément attristé" par les critiques formulées à son égard et à l'égard de sa famille.

L'interview de Tom Bradby sera diffusée le 8 janvier et sera suivie d'un autre entretien que Harry a eu avec Anderson Cooper pour "60 Minutes".

Ces conversations marquent le début de la tournée de presse pour les mémoires très attendues de Harry, "Spare", qui sera publié le 10 janvier et traite de sa vie au sein et en dehors de la famille royale.

À la une

Sélectionné pour vous