En ce moment
 

Alors qu'elle a évité Donald Trump, Meghan Markle était présente à l'anniversaire de la reine et a déclenché un flot de critiques

Alors qu'elle a évité Donald Trump, Meghan Markle était présente à l'anniversaire de la reine et a déclenché un flot de critiques
©BELGA

A savoir


Meghan, l'épouse du prince Harry, a fait sa première apparition officielle depuis la naissance de leur fils Archie, rejoignant plusieurs membres de la famille royale au balcon du palais de Buckingham samedi à l'occasion de la célébration du 93e anniversaire de la reine.

Souriante et détendue, en tenue bleu marine et chapeau assorti, la Duchesse de Sussex s'est déplacée en calèche avec son époux, le prince Harry, la duchesse de Cornouailles, Camilla, et la duchesse de Cambridge, Kate, dans le centre de Londres pour assister à cette cérémonie baptisée "Trooping the colour" ("Salut aux couleurs"). Celle-ci prend son origine dans les préparatifs pour la guerre, où tous les drapeaux étaient montrés aux soldats afin qu'ils les reconnaissent dans la confusion des combats.

Meghan a ensuite rejoint la reine et d'autres membres de la famille royale, dont le comte et la comtesse de Wessex et leurs enfants, pour observer le défilé militaire, auquel participaient plus de 1.400 soldats.

C'est le premier engagement officiel de Meghan, 37 ans, depuis qu'elle a accouché de son fils Archie le 6 mai dernier. L'ex-actrice américaine n'avait pas rencontré son compatriote, le président des Etats-Unis, Donald Trump, lors de la visite d'Etat de celui-ci au Royaume-Uni, de lundi à mercredi.

Cette sortie publique fait couler beaucoup d'encre dans les tabloïds britanniques qui ne comprennent pas pourquoi Meghan ne s'est pas montrée lors de la visite d'Etat de Donald Trump, le président de son pays. En effet, le chroniqueur britannique, Piers Morgan estime que maintenant qu'elle a épousé le prince Harry, Meghan doit en faire moins à sa tête et "agir comme un membre de la famille royal que cela lui plaise ou non". Et de conclure son édito: "En restant à la maison, puis en se montrant toute joyeuse et contente dès le départ de Trump, elle a fait preuve d’un mépris égoïste pour le devoir royal."

Née le 21 avril 1926, la reine a l'habitude de célébrer son anniversaire en deux temps : en privé, le jour J, puis lors d'une cérémonie officielle au mois de juin, selon une tradition séculaire pour échapper aux caprices de la météo.


 
 
 
 

Vos commentaires