En ce moment
 

Le prince Harry et Meghan remboursent intégralement les frais de rénovation de leur résidence anglaise de Frogmore Cottage

Le prince Harry et Meghan remboursent intégralement les frais de rénovation de leur résidence anglaise de Frogmore Cottage
(c)Isopix
 
Meghan et Harry
 

C'est officiel. Grâce à leur contrat avec la plate-forme Netflix, Harry et Meghan ont pu rembourser intégralement aux contribuables britanniques les 2,4 millions de livres sterling utilisés pour rénover leur résidence "Frogmore Cottage" située aux abords du château de Windsor. Un remboursement qui est qualifié par la presse britannique de "divorce" symbolique et final avec la famille royale.

Lors de leur retraite de la famille royale annoncée en janvier dernier, le prince Harry et Meghan avaient annoncé qu'ils s'engageaient à trouver leur indépendance financière, et qu'ils rembourseraient les coûts engendrés par la rénovation de leur résidence de Frogmore Cottage, qui s'élevaient à 2,5 millions d'euros et qui étaient considérés comme trop élevés par les contribuables britanniques.

Dans un communiqué inattendu, le couple - qui remboursait jusque là le montant dû via des versements mensuels s'élevant à 11.000 livres sterling - a annoncé qu'il avait totalement remboursé la somme au fond souverain.

Des sources proches du couple ont également affirmé qu'ils ne demanderaient désormais plus d'argent au prince Charles qui subvenait à leurs besoins. 

Cette annonce surprise est intervenue quelques jours après le communiqué sur le contrat juteux décroché par le duc et la duchesse de Sussex avec le géant du streaming Netflix, d'une valeur d'environ 100 millions de dollars.

Le duc et la duchesse de Sussex comptent rester à Frogmore Cottage lorsqu'ils séjourneront en Angleterre. Ce sera leur seule et unique résidence au Royaume-Uni, a-t-il été précisé dans ce communiqué.

Une source proche du couple a déclaré hier au Daily Mail que le prince Harry "avait clairement indiqué dès le début de sa sortie fracassante de la famille royale qu'il voulait rembourser cet argent parce qu'il pensait que s'il le rendait, personne n'aurait le droit de le contrôler.

Et d'ajouter: "Mais bien qu'il utilise le mot contrôle, beaucoup voient cela comme un désir d'Harry d'échapper aux critiques d'une presse juste et libre."  

Cette source ajoute qu'Harry n'avait jamais semblé "pressé" de rembourser la somme dans son intégralité.

 




 

Vos commentaires