En ce moment
 

Le prince William redoute de découvrir quelle sera la prochaine entreprise commerciale de Meghan et Harry

Le prince William redoute de découvrir quelle sera la prochaine entreprise commerciale de Meghan et Harry
(c)ISOPIX
 
 

Le prince William "redoute" de découvrir quelle sera la prochaine entreprise commerciale de Meghan Markle et du prince Harry après leurs premiers accords passés avec Netflix et Spotify d'une valeur estimée à 150 millions d'euros, a affirmé un expert royal.

Duncan Larcombe, auteur du livre "Prince Harry: The Inside Story", détaille dans une apparition remarquée dans la presse britannique que jusqu'à présent le duc, 36 ans, et la duchesse de Sussex, 39 ans, ont réussi, certes, à sceller des contrats juteux, mais toujours en évoquant leur expérience dans la famille royale et donc en tirant profit de la monarchie britannique.

"Mais que vont-ils faire ensuite? C'est une question dont le prince William redoute la réponse", a-t-il déclaré, s'adressant à OK! magazine.

"En fin de compte, ils doivent trouver un moyen de faire leur travail à Los Angeles sans évoquer la marque royale."

Meghan Markle et le prince Harry ont pris leur retraite en tant que membres de la famille royale en mars de l'année dernière et ont signé des accords grâce à leur expérience en tant que duc et duchesse.

"Meghan a bien investi dans une entreprise de "superlatte" au lait d'avoine, où un paquet coûte 28 dollars et dont la marque a été promue plus tard gratuitement par sa voisine de Los Angeles Oprah Winfrey, qui était sortie de sa retraite californienne pour accorder une interview vérité au couple dans laquelle ils ont exprimé vivre un vrai cauchemar quand ils étaient des membres actifs de la famille royale".

Et de poursuivre: "Le prince Harry n'a pas vraiment été subtil. Il a révélé au monde qu'il déteste à peu près toute sa famille et que tout le système est pourri jusqu'à la moelle. Mais en parlant continuellement de la famille royale, ils tirent profit de la marque. S'ils passent toute leur carrière à vendre cette marque royale, ils ne parleront plus jamais à William."

Mais que vont-ils faire ensuite?


 




 

Vos commentaires