En ce moment
 

Meghan Markle ne veut plus devenir britannique: elle renonce aux démarches pour acquérir la nationalité

Meghan Markle ne veut plus devenir britannique: elle renonce aux démarches pour acquérir la nationalité
© Image Isopix
Meghan & Harry

Après avoir rejoint le Canada aux côtés du prince Harry et de leur fils Archie, Meghan Markle a renoncé à obtenir son titre de citoyenne britannique.

Le prince Harry et sa femme américaine Meghan Markle ont quitté Londres et les obligations de la royauté britannique pour "une vie plus paisible" au Canada. Après avoir annoncé leur retrait de la famille royale, la scission semble s'intensifier. Selon des informations rapportées par The Sun, la jeune femme a abandonné les démarches pour obtenir la citoyenneté britannique. 

Meghan Markle avait entamé une procédure afin de devenir une citoyenne britannique après son mariage avec le prince Harry en mai 2018. Mais leur déménagement vers le Canada change la donne. En effet, afin d'obtenir le sésame, plusieurs modalités doivent être réunies. Parmi elles, celle de ne pas s'absenter du Royaume-Uni plus de 90 jours. De plus, les candidats à la citoyenneté doivent avoir l'intention de vivre au Royaume-Uni. Une condition que ne semblent pas vouloir respecter Meghan Markle et le prince Harry. Selon le journal britannique, la jeune Américaine aurait donc décidé de renoncer à acquérir cette nationalité. 

La volonté d'être indépendants et libres

C'est dans l'espoir d'une vie plus paisible que le couple de trentenaires, en guerre contre des tabloïds impitoyables pour l'ex-actrice américaine, a voulu prendre son indépendance de la famille royale britannique et s'est réfugié au Canada, pour l'instant sur l'île de Vancouver.  Au printemps, le duc et son épouse ne seront plus des "membres actifs" de la famille royale. Ils renoncent aussi à leur allocation royale et devront rembourser certaines dépenses publiques dont ils ont bénéficié. 

La question de la prise en charge des coûts liés à leur sécurité au Canada n'a toutefois pas été tranchée.

 

Vos commentaires