En ce moment
 

Stephan Eicher, invité du RTL Info, se rappelle de ses années passées en Belgique: "Le matin, c'est l'été et le midi, c'est la fin du monde"

Stephan Eicher, invité du RTL Info, se rappelle de ses années passées en Belgique:
© RTL INFO

Après sept ans d'absence discographique contrainte, Stephan Eicher revient enfin avec "Hüh", un album de rock balkanique. Pour l'occasion, il répond aux questions de Simon François dans le RTL Info 13 heures.

Il est de retour sur scène avec les 12 musiciens de la fanfare Traktorekestar. Stephan Eicher présente "Hüh", son nouvel album "très festif". Avec ses nouveaux compagnons de jeu, Stephan Eicher tient ses promesses en invitant à danser sous les confettis. "Il y a deux facettes dans le métier de musicien. La première est de faire pleurer les gens, ça je sais bien le faire. Et la deuxième est de les faire danser. Sur ce disque, je voulais faire danser. Je pense que l'époque demande de se réunir, de ne pas faire des choses tout seul", confie-t-il. 

Né en Suisse, Stephan Eicher vit désormais en France après avoir habité durant quelques années en Belgique. Il se rappelle "du temps qui change tout le temps". "Le matin, c'est l'été, le midi, la fin du monde et l'après-midi, il pleut. J'adorais car c'est stimulant. J'adorais le ciel et ses cumulus qui apparaissaient et disparaissaient. Ça m'a beaucoup inspiré. Madame a eu trop froid, c'est pourquoi j'habite maintenant en Camargue", sourit-il. 

Le chanteur se produira le 3 juin prochain à Bruxelles. "Je crois que votre culture va comprendre la fanfare. Parfois, quand on se trouve au centre de la France, on n'est pas vraiment sûrs... Il faut une culture, il faut avoir eu des charbons, cette idée de communauté qui se frotte car il fait froid dehors", lâche-t-il. 

Vos commentaires