Des pots-de-vin versés pour l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022?

Des pots-de-vin versés pour l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022?
© belgaimage
 

Des procureurs américains ont révélé lundi de nouveaux détails sur les pots-de-vin qui auraient été versés aux membres du Comité Exécutif de la FIFA en décembre 2010 afin d'influencer les attributions des Coupes du monde 2018 et 2022, respectivement allouées à la Russie et au Qatar, a annoncé lundi l'agence de presse AP.

Selon une mise en accusation rendue publique lundi par le tribunal de Brooklyn, Nicolás Leoz, alors président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol), et l'ancien président de la fédération brésilienne Ricardo Teixeira ont reçu des pots-de-vin pour voter en faveur du Qatar.

Le Trinidadien Jack Warner, président de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf), aurait reçu 5 millions de dollars de pots-de-vin alors que son homologue de la Fédération du Guatemala Rafael Salguero s'est vu promettre un pot-de-vin d'un million de dollars, toujours selon l'acte d'accusation.

La Russie a finalement été préférée aux candidatures de l'Angleterre ainsi que celles conjointes Espagne - Portugal et Belgique - Pays-Bas. Pour 2022, le Qatar a reçu 14 votes contre 8 pour les Etats-Unis lors du dernier tour de vote. Les autres candidatures émanaient du Japon, de la Corée du Sud et de l'Australie.

 

Vos commentaires